Optimisation référencement naturel : Le Guide

SEO optimisation

Dans cet article, je vais vous montrer comment améliorer et optimiser le référencement naturel SEO de votre site internet en 2020. J’ai essayer d’en faire un guide afin de vous aider le plus mieux possible.

Quelles sont les tendances SEO en 2020 ? Le moteur de recherche Google ne cesse d’évoluer au fil des années. Il est normal que vous ne sachiez pas toujours comment positionner votre site web sur la toile, vu que les tendances évoluent ! Afin de proposer un service optimisé à ses clients et pour bien comprendre les nouvelles attentes de Google, notre agence de référencement naturel se forme continuellement. Voilà pourquoi nous avons décidé de partager avec vous dix bonnes pratiques à mettre en place pour un SEO optimisé en 2020.

Temps nécessaire : 2 jours.

Optimisation référencement naturel, dans cet article nous verront les points suivants :

  1. Optimisez le maillage interne

    Le maillage interne est l’organisation des liens internes de votre site Web.

  2. Créez du contenu de qualité et attrayant

    Il est très important qu’à travers votre site web ou votre blog, vous diffusiez un contenu de qualité aux yeux de Google mais surtout de votre communauté.

  3. Réduire le taux de rebond sur un article de blog

    Google Analytics va vous aider

  4. Détectez et traitez vos pages zombies

    Il est fort probable que votre site web possède des pages zombies, c’est-à-dire qui génèrent peu ou pas de trafic et qui ont du mal à se positionner sur les moteurs de recherche.

  5. Pensez “Google EAT”

    Google EAT, c’est le nouveau processus que les algorithmes de Google réalisent pour interpréter les pages web.

  6. Pensez SXO (Search eXperience Optimisation)

    Le SXO, c’est le mariage parfait entre le référencement naturel et l’expérience utilisateur.

  7. Misez sur les liens externes (Backlinks)

    Les backlinks restent super important pour le référencement naturel

  8. Considérez la recherche vocale

    C’est sans doute l’une des très grandes avancées en matière de tendances SEO

  9. Adaptez votre site aux mobiles

    Si c’est pas déjà fait ! La consultation de site web sur mobile représente, d’après Google,60 % des recherches mondiales

  10. Faites la connaissance de Google BERT

    C’est le tout nouvel algorithme de Google et sans doute l’une des mises à jour les plus importantes de ces 5 dernières années.

  11. Google Analytics

    Comment utiliser Google Analytics pour améliorer votre référencement naturel SEO

Optimisez votre site web dès sa conception

Tout d’abord, il faut impérativement que vous mettiez l’accent sur le fonctionnement technique de votre site. Un site dont la conception a été bâclée a peu de chances de se retrouver dans les premières pages de résultats. De plus, l’expérience utilisateur sera, elle aussi, impactée. Or, plus une page est lente et mal structurée, plus l’envie de rester ou de passer à l’achat sur votre site est remise en cause par l’utilisateur. L’abandon sera donc la conséquence d’un site mal conçu.

Voici quelques conseils simples :

  • Chaque site internet possède ce que l’on appelle un hébergement, c’est-à-dire un serveur sur lequel son contenu est stocké. Pour un site bien conçu dès le départ, il faut qu’il soit hébergé par une entreprise fiable et proche de la zone que vous souhaitez cibler. Le choix d’un hébergement est crucial pour la suite de votre projet.
  • Le code de votre site doit être le plus précis et le plus simple possible pour que les algorithmes de Google puissent le lire facilement. Les CMS comme WordPress qui fonctionnent avec des thèmes sont souvent une bonne idée. Pour la simplicité d’installation et la facilité pour l’utilisateur de pouvoir modifier son site internet soit même. Mais faites bien attention à choisir un thème pensé pour le référencement. Les développeurs font trop souvent des thèmes très beau. Cependant, ceux-ci sont souvent très lents et pas pensé pour le référencement avec des pages Zombies dans tous les sens.
  • Faites également attention au poids de vos images : plus elles sont lourdes, plus elles vont ralentir le chargement de vos pages.

Il est très important que ces paramètres, parmi tant d’autres, soient directement mis en place sur votre site. Penser et réaliser votre site internet dans le but d’optimiser l’expérience utilisateur est véritablement primordial, en effet.

Optimisez le maillage interne

Le maillage interne est l’organisation des liens internes de votre site Web. Ces liens hypertextes permettent de guider le visiteur d’une page à une autre. Il ne faut, cependant, pas en abuser : 5 liens maximum par page suffiront. Ils doivent également être logiques et ne pas être placés au hasard. Utilisez-les uniquement lorsque cela est nécessaire !

L’intérêt du maillage interne, c’est qu’il permet aux moteurs de recherche de mieux comprendre les liaisons entre chaque page de votre site. Il aide également à faire comprendre aux algorithmes de Google l’importance de certaines pages que vous désirez mettre en avant. Pour ce faire, il existe plusieurs stratégies de maillage interne. Par exemple, il y a la stratégie de maillage en grappe. Elle consiste à définir une page mère que vous désirez mettre en avant. Lorsque vous l’avez définie, ajoutez des liens qui redirigent vers du contenu de la même thématique sur différentes pages de votre site. 

Évidemment, il existe des outils pour vous aider dans votre démarche. Chez Poush, nous utilisons SEMrush. Ça permet de voir l’évolution de votre positionnement de référencement. Mais aussi d’optimiser votre maillage interne, etc.

Site web mobile friendly

Créez du contenu de qualité et attrayant

Créer du bon contenu ne s’improvise pas ! Il est très important qu’à travers votre site web ou votre blog, vous diffusiez un contenu de qualité aux yeux de Google mais surtout de votre communauté.

Voici quelques conseils pour des contenus de qualité :

  • Le contenu de votre site doit répondre aux questions que vos lecteurs se posent. Les informations, en effet, doivent être pertinentes et à haute valeur ajoutée. Il faut maîtriser votre thématique sur le bout des doigts pour faire bénéficier votre expertise à vos visiteurs.
  • Pensez à structurer ces informations soigneusement, afin que les lecteurs et les moteurs de recherche puissent rapidement comprendre votre contenu. Pensez notamment au balisage <HTML/> qui doit être irréprochable (titre 1, titre 2, gras, italique, etc. ). 
  • Travaillez le champ sémantique de vos contenus. Avant, Google ne prenait en compte que la quantité de mots clés et le nombre de fois qu’ils apparaissaient sur une page web. Aujourd’hui, le champ sémantique autour de votre mot clé compte énormément et permet à Google de juger mais surtout de comprendre la pertinence et le contexte de votre contenu.
taux de rebond

Réduire le taux de rebond

Taux de rebond : définition

Le taux de rebond en français ou bounce rate en anglais désigne le pourcentage de visiteurs qui quittent un site web après avoir atterri sur une page web.

Concrètement, le visiteur arrive sur votre site puis quitte le site sans le parcourir. Frustrant n’est-ce pas ? Votre site est-il complètement nul pour autant ? La réponse est : pas forcément. Voici nos conseils pour améliorer votre taux de rebond :

Comment réduire votre taux de rebond sur un article de blog

Dans un premier temps, il faut distinguer le type de page que vous analysez. Prenons l’exemple d’un article de blog : le visiteur vient dans le but de lire l’article pour s’informer sur un sujet. Les autres articles qui traitent de sujets différents ne l’intéresseront pas forcément et il quittera le site.

Dès lors, le taux de rebond sera plutôt élevé mais rassurez-vous, ce n’est pas rare sur ce genre de pages. Cependant, gardez à l’esprit que ces articles peuvent être une porte d’entrée vers le reste de votre site, surtout si celui-ci vit grâce à la pub.

Encouragez donc le lecteur à consulter d’autres articles :

  • Sur le côté de l’article, proposez lui d’autres articles sur un sujet similaire.
agence google analytics

A la fin de l’article proposez lui d’enchainer la lecture avec l’article précédent ou le suivant, ceux-ci pourraient aussi l’intéresser.

Taux de rebond : conseils en communication
  • Vous pouvez également créer une page dans laquelle tous vos articles s’enchainent les uns à la suite des autres. Avec des titres accrocheurs et un bon chapô, vous pourrez « scotcher » le visiteur à son écran.

Concrètement, dans vos articles, mettez des espaces dans votre texte pour faciliter la lecture. Mettez beaucoup d’image et des infographies. En plus de faciliter la lecture, votre article aura beaucoup plus de chance de recevoir des backlinks. Bref tout ce qu’on demande :p

Google Analytics infographie
Des infographies comme celle-ci aiderons à la lecture de votre article

Comment faire diminuer son taux de rebond grâce à la structure de votre site internet

Premièrement, il faut structurer votre site web (de préférence avant de le créer). Une arborescence claire aidera le visiteur à s’y retrouver dans les menus et l’encouragera à le parcourir. Deuxièmement, placez des boutons (call to action) pour rediriger le visiteur vers les autres pages : votre webshop par exemple.

Pour ce faire, aidez-vous des flux de comportement. Dans Google Analytics, onglet comportement -> flux de comportement. Cette cartographie des comportements vous permettra d’avoir une vue d’ensemble sur la manière dont vos visiteurs parcourent votre site.

Taux de rebond vs. taux de sortie

Attention à ne pas confondre ces deux indicateurs. La différence est que le taux de sortie correspond au pourcentage de visiteurs qui ont quitté le site en fonction de la dernière page visitée. À l’inverse du rebond où le visiteur ne consulte qu’une seule page sur votre site.

Prenons un exemple : un visiteur consulte plusieurs pages de votre site web pour arriver sur votre e-shop. Après avoir consulté et comparé l’ensemble des produits que vous vendez, il quitte le site. C’est une sortie car il a consulté plusieurs pages avant de quitter le site.

Pages zombies

Détectez et traitez vos pages zombies

Il est fort probable que votre site web possède des pages zombies, c’est-à-dire qui génèrent peu ou pas de trafic et qui ont du mal à se positionner sur les moteurs de recherche.

Alors, que faire d’elles ? Les supprimer n’est pas la meilleure solution car elles contribuent à votre référencement. Nous vous recommandons de traiter ces pages en repensant une nouvelle stratégie de contenu. Optimisez-les d’un point de vue technique en retravaillant la conception de votre site de manière générale. Vous pouvez revoir, par exemple, le maillage interne, les backlinks… N’oubliez surtout pas de faire de l’optimisation rédactionnelle en choisissant un champ lexical adapté à vos mots clés.

Comment traiter les pages zombies de votre site ?

  • Vérifiez le temps de chargement de la page
  • Redéfinissez une expérience utilisateur à l’aide du maillage interne
  • Ajoutez des backlinks de qualité vers ces pages
  • Vérifiez les mots clés du champ lexical défini
  • Regroupez des pages qui traitent du même sujet
  • Rédigez un contenu unique et différent d’une page à une autre

La suppression d’une page zombie doit être utilisée en dernier recours. Si vous n’avez pas d’autres choix, vérifiez toujours bien que des liens internes et externes ne pointent pas vers cette page en question et créez des redirections 301 si nécessaire.

Google EAT

Pensez “Google EAT”

Google EAT, c’est le nouveau processus que les algorithmes de Google réalisent pour interpréter les pages web. C’est sur base de trois critères que Google va déterminer la pertinence d’un site et de son contenu.

  • “E” comme Expertise (Expertise)
    Google estime que vous devez être un expert dans votre domaine. Le contenu que vous mettez en avant doit être pertinent et illustrer toutes vos expertises sur votre thématique.
  • “A” comme Authoritativeness (Autorité)
    En plus de votre expertise dans votre domaine, vous devez développer votre autorité. Mais comment devez-vous faire ? Faites des apparitions sur d’autres plateformes en ligne ainsi que sur les réseaux sociaux, tout en redirigeant le public vers votre site web. Assurez-vous également de recevoir des backlinks en provenance de sites d’autorité influents dans votre domaine.
  • “T” comme Trust (Crédibilité)
    Il faut que votre site internet et l’image que vous désirez véhiculer soit crédible aux yeux de votre public. Vérifiez que certains paramètres soient bien mis en place tels qu’une navigation en HTTPS, un mode de paiement sécurisé, des mentions légales, une page Google My Business, des liens de sites d’autorité, des images de qualité, une adresse physique réelle, la rapidité de votre site.

Google EAT constitue donc un changement majeur dans l’évaluation de la pertinence et de la qualité des pages référencées. Grâce à l’algorithme EAT, Google n’indexe définitivement plus les pages de mauvaise qualité dans ses résultats de recherche. Lors de la création de nouvelles pages sur votre site, veillez à respecter ces trois grands paramètres pour optimiser vos chances d’être mieux référencé.

User

Pensez SXO (Search eXperience Optimisation)

Le SXO, c’est le mariage parfait entre le référencement naturel et l’expérience utilisateur. A l’heure actuelle, il est important que vous pensiez à intégrer le parcours utilisateur dans votre stratégie SEO.

Chaque détail compte ! Il faut savoir, par exemple, que sur votre page, chaque seconde de chargement en plus représente un taux de conversion qui diminue. Il est important, de ce fait, de ne pas faire perdre de temps à votre utilisateur.

Définissez votre persona, c’est à dire votre client type. Le persona va contribuer à une meilleure compréhension des besoins et attentes de vos utilisateurs par rapport à votre contenu. Vous pourrez utiliser cette meilleure compréhension de votre public pour adapter votre stratégie SEO par rapport à l’expérience utilisateur. Le SXO est l’une des clefs qui garantira à votre site de créer un réel positionnement avec beaucoup plus de valeur ajoutée.


Lire aussi : l’importance de l’expérience client pour votre entreprise


Backlinks

Misez sur les liens externes (Backlinks)

Pour augmenter votre visibilité, il est important que vous soyez recommandé dans votre domaine afin d’améliorer votre notoriété. Avoir des backlinks (liens externes) provenant d’autres sites de qualité et du même domaine d’activité que le vôtre est maintenant l’un des critères les plus importants pour le référencement. En effet, Google analyse les contenus les plus qualitatifs et les plus appréciés par les autres utilisateurs sur le web. Ces liens externes vont donc fortement vous aider en matière de référencement naturel et ce, de manière durable.

Les liens externes sont utiles car ce sont des recommandations placées à l’intérieur de contenus de sites externes redirigeant vers une page de votre site et inversement. Ces backlinks doivent être pertinents et principalement de la même thématique (thème global de votre activité) que votre contenu.

Le positionnement de Google vis-à-vis des backlinks est fort car il exige d’être cohérent dans sa stratégie de liens externes et de les obtenir le plus naturellement possible. Il est possible d’acheter des backlinks, mais cette solution est à éviter. Certains sites vendent des backlinks en grande quantité mais de manière non ciblée et non pertinente : vos pages seront recommandées par des sites qui n’ont pas la même thématique que le vôtre !

Google va alors comprendre que vos backlinks ne sont pas pertinents et vous pénalisera sur les moteurs de recherche. Cependant, l’achat de backlinks pertinents et de qualité est tout de même possible à condition de passer par une agence spécialisée.

Comment obtenir des backlinks pertinents ?

  • Faites des échanges de liens. Mais intelligemment, depuis des sites internet dans votre catégorie. Il y a des plateformes spécialisée pour ca comme https://www.dealerdetemps.com/
  • Rédigez un article sur un partenaire
  • Listez les sites qui abordent des sujets similaires et établissez un partenariat
  • Proposez votre produit gratuitement à des acteurs influents
  • Mettez un lien de votre site sur Google My Business ainsi que sur d’autres annuaires locaux

Dernier conseil, respectez la structure de votre entreprise. Il est beaucoup plus difficile de faire connaître le site d’une PME à l’international car c’est beaucoup trop vaste et cela nécessite des moyens colossaux. Il est donc préférable, dans un premier temps, d’augmenter sa notoriété localement.

recherche vocale

Considérez la recherche vocale

C’est sans doute l’une des très grandes avancées en matière de tendances SEO en 2020 : faire une recherche vocale ! Qui n’a jamais fait appel à Siri, Alexa ou Google assistant pour obtenir des informations ? Ces applications se basent sur une technologie de reconnaissance vocale pour permettre aux utilisateurs d’effectuer de vive voix une requête et de recevoir, en retour, une réponse dictée par un assistant vocal. Dans un futur proche, le nombre d’appareils bénéficiant de cette technologie va littéralement exploser.

Sundar Pichai, le CEO de Google, a confirmé récemment que 20% des requêtes mobiles à l’heure actuelle étaient vocales. Pour l’instant, il s’agit d’utiliser cette technologie pour des petites recherches basiques et locales. Dans un futur proche, la recherche vocale va être de plus en plus utilisée par le grand public. Il est donc important que vous adaptiez votre contenu à ce type de requête ! Essayez de créer du contenu clair et qui puisse répondre à une question. A l’heure actuelle, il ne s’agit plus uniquement de créer du contenu de qualité mais il faut impérativement l’optimiser en prenant en compte le langage conversationnel.

Site internet Point Virgule

Adaptez votre site aux mobiles

La consultation de site web sur mobile représente, d’après Google, 60% des recherches mondiales. Ce chiffre fait prendre conscience qu’il est indispensable que vous adaptiez votre site à ce type de navigation. L’index “mobile first” est un index créé par Google qui se base sur le contenu mobile pour analyser et classer les contenus pour les résultats de recherche. L’index n’est pas le même pour des requêtes effectuées à partir d’autres appareils, par exemple sur ordinateur.

Plusieurs paramètres qui influencent le référencement sur mobile :

  • Le budget crawling, c’est-à-dire le nombre de pages maximal que Google est capable d’analyser sur votre site web.
  • Le contenu
  • La vitesse : Google PageSpeed ou lighthouse insights vous aidera à accéder facilement à la vitesse de chargement de vos pages et vous conseillera sur les manières de l’améliorer.
  • Les liens entrants et sortants (maillage interne et backlinks)
  • L’expérience utilisateur (Site adaptable et adapté sur mobile)
  • La géolocalisation (pour le référencement local)
  • Les pop ups (à éviter)

Ces différents facteurs sont les principaux influenceurs qui vont augmenter votre visibilité sur l’index “mobile first”. il est important que votre site soit adapté sur mobile pour bénéficier d’un meilleur référencement sur les moteurs de recherche.

Considérez l’utilisation d’AMP

Si vous utilisez WordPress, vous pouvez également utiliser les pages mobiles accélérées (AMP). L’AMP est une initiative de Google et de certains grands éditeurs depuis 2015. Elle permet d’accélérer les pages mobiles et le fait en supprimant une partie de la conception. De nos jours, l’AMP est utilisée à la fois pour les contenus statiques et les contenus dynamiques comme les articles de presse. Les exigences en matière de code sont assez strictes, alors assurez-vous de valider fréquemment vos pages AMP.

L’un des défis que vous devez relever en tant que propriétaire de site web est de vous assurer que la version AMP de votre site web s’aligne sur votre marque. Assurez-vous que votre visiteur – habitué à visiter votre votre site web sur version « Desktop » comprend toujours clairement qu’il visite vos pages. Heureusement, la différence entre le design sur toutes ces plateformes peut être minimisée.

Algorithme Google Bert

Faites la connaissance de Google BERT

C’est qui ce BERT ? C’est le tout nouvel algorithme de Google et sans doute l’une des mises à jour les plus importantes de ces 5 dernières années. Ce qui va changer ? Les résultats seront encore plus pertinents. D’après Google, 10% des requêtes seront concernés. Afin de répondre plus précisément aux recherches des utilisateurs, le géant américain veut améliorer ses capacités à comprendre le langage naturel. BERT permet également à Google de mieux comprendre les contenus qu’il répertorie dans ses résultats. Si votre contenu n’est pas de bonne qualité, vous verrez baisser vos chances de figurer en tête du classement. Il faut également que ce contenu réponde aux questions et aux attentes des internautes.

Si vous vous intéressez au référencement naturel, vous n’êtes pas sans savoir que les pratiques SEO évoluent constamment. Google retravaille continuellement ses algorithmes pour les optimiser et proposer des résultats de recherche toujours plus adaptés. C’est dans cette optique que le géant américain a lancé, fin de l’année 2019, une nouvelle bombe pour le petit monde du référencement Google : l’arrivée d’un nouvel algorithme, BERT.

Une mise à jour Google majeure

Si Google est généralement peu bavard sur l’évolution de son algorithme de base (composé de Google Panda, Pigeon, Pingouin, etc.), c’est via une annonce officielle que le moteur de recherche a annoncé sa dernière mise à jour : l’introduction de Google BERT.

Lancé tout d’abord en anglais et annoncé en français vers la fin de l’année 2020, BERT est la plus grande mise à jour de l’algorithme depuis 5 ans (et c’est Google qui le dit !). Son petit nom est en fait l’acronyme de Bidirectional Encoder Representations from Transformers, une intelligence artificielle présentée en 2018 par le moteur de recherche. Bien qu’a priori simple, son objectif est en réalité des plus complexes pour une machine : mieux comprendre l’intention de recherche des internautes en démêlant davantage les méandres du langage naturel.

1 recherche sur 10 impactée : l’importance de la recherche vocale

Google estime qu’environ 10% des recherches seront impactés par l’algorithme BERT. Mais quelles recherches exactement ? À l’heure actuelle, pour proposer des résultats pertinents, le moteur de recherche se base principalement sur les mots-clés et leur adéquation avec le contenu des pages. Avec BERT, l’accent sera mis sur des requêtes plus longues, effectuées dans un langage plus naturel, c’est-à-dire parlé. Ainsi, là où une recherche comme « Pizzeria Namur » sera moins impactée, une autre de type « Où trouver une pizzeria sur Namur » le sera davantage.

Cette mise à jour Google est une réaction à l’importance grandissante de la recherche vocale. Avec la généralisation des intelligences artificielles comme Siri, OK Google ou Alexa, nous sommes de plus en plus nombreux à effectuer des recherches via reconnaissance vocale. Lors d’une telle requête, nous prenons généralement un ton conversationnel et posons une question complète (avec sujet, verbe et compléments). Par sa volonté de mieux comprendre le langage naturel, BERT s’inscrit donc pleinement dans cette évolution des comportements.

Quels changements pour votre référencement naturel ?

Concrètement, qu’est-ce nous entendons par « langage naturel » ? Avec l’algorithme BERT, l’objectif de Google est d’augmenter la pertinence des résultats en comprenant mieux les ambiguïtés lexicales de la langue. Ainsi, le moteur de recherche sera capable de mieux comprendre les nuances polysémiques, les homonymes, les synonymes… Il pourra aussi dire plus facilement à quelle entité un pronom se rattache.

Dans les exemples cités par Google lui-même, on trouve la recherche suivante « 2019 brazil traveler to usa need a visa ». Le mot « to » dans le contexte général de la requête est particulièrement important pour comprendre l’intention derrière la recherche. Il permet de déterminer qu’il s’agit d’un Brésilien souhaitant voyager aux USA, et non l’inverse. Une nuance autrefois incomprise par Google, qui intégrait dans ses résultats des sites web s’adressant à des citoyens américains souhaitant voyager au Brésil.

Exemple Google

La compréhension de la langue étant facilitée, cela signifie donc que la qualité du contenu de votre site internet devra être irréprochable. Dans la continuation de ce qui a déjà été mis en place par Google, ce ne seront plus les mots-clés qui primeront mais bien la qualité du texte et de la rédaction. Au-delà du nombre de mots et de la densité du mot-clé dans le texte, c’est le champ lexical, la grammaire et les liaisons entre les paragraphes qui vont prendre de plus en plus d’importance. Les contenus que vous rédigerez se devront d’être détaillés, agréables à lire et structurés. Il n’est plus temps d’écrire des articles de faible qualité, sans véritable sens ni intérêt mais bourrés de mots-clés. Au contraire, des contenus plus longs et à forte valeur ajoutée vont prendre de plus en plus de place au sein des SERP.

Outre l’écriture, votre stratégie de contenu de blog devra également veiller à répondre aux questions de vos interlocuteurs. L’analyse des besoins et des attentes de vos clients et prospects devra être toujours plus poussée pour parvenir à déterminer quelles sont leurs interrogations et comment ils sont susceptibles de les poser. Le focus est désormais sur l’internaute et non plus sur Google.

En résumé avec Bert

Si l’algorithme BERT est l’une des plus grandes mises à jour des dernières années, elle s’intègre en réalité dans une mouvance agencée par Google depuis un moment déjà. Les dernières mises à jour de Pingouin ou Panda tendaient déjà vers l’optimisation des résultats de recherche et la mise en avant des besoins de l’internaute. BERT s’inscrit donc dans cette même cohérence et répond à la volonté de Google de se transformer en un moteur de réponse.

google analytics

Utiliser Google Analytics pour connaitre vos visiteurs

Pour de nombreuses personnes issues du digital (éditeurs de sites internet, responsables marketing ou référenceurs), Google Analytics est avant tout un outil d’analyse du trafic web particulièrement utile. Mais à quoi sert-il et quels sont ses avantages ?

Qu’est-ce que Google Analytics ?

Google Analytics est un service d’analyse d’audience gratuit, créé par Google. Son but ? Vous aider à analyser quantitativement et qualitativement vos données web, afin d’en tirer vos points forts et vos points faibles et ainsi améliorer vos performances. Google Analytics vous permet :

  • D’observer le trafic de votre site web en temps réel.
  • D’en apprendre davantage sur votre audience (pays, ville, langue, centres d’intérêt…)
  • De surveiller la provenance de votre trafic. par ex: accès direct, trafic de recherche, trafic issu de sites référents, trafic provenant de campagnes ou d’AdWords.
  • De mieux comprendre les comportements de votre trafic. Comme le contenu du site lu, temps moyen passé sur une page, taux de rebond…)
  • De constater le nombre de conversions réalisées sur votre site, c’est-à-dire combien d’objectifs ont été atteints, combien de ventes ont été effectuées…

Ces données sont directement accessibles via le tableau de bord de Google Analytics ou dans des rapports générés à votre demande, en fonction des indicateurs de performance (KPI) qui vous intéressent.

Avantages de Google Analytics

L’intérêt premier de Google Analytics, c’est qu’il vous permet d’améliorer vos performances. Grâce à cet outil, en effet, vous avez une véritable vue d’ensemble sur ce qui fonctionne ou non sur votre site web, sur les types de visiteurs qui viennent sur votre site, sur les résultats de vos actions de communication… Il vous permet donc de revoir votre stratégie digitale, afin de l’optimiser.

Pas encore convaincu ? Alors voyons ensemble 3 manières d’améliorer vos performances, grâce à Google Analytics.

  • Acquérir des clients : grâce aux données d’acquisition, vous pouvez déterminer d’où proviennent vos clients et donc cibler davantage ce canal. Par exemple, si vos clients sont principalement issus des réseaux sociaux, alors vous devez maximiser votre présence sur ces derniers.
  • Mesurer l’efficacité du référencement naturel SEO, des campagnes publicitaires et AdWords : ces mêmes données d’acquisition vous permettent également de déterminer si votre SEO est efficace. Si votre site internet génère peu de trafic de recherche, cela signifie probablement que votre référencement naturel n’est pas optimal. Il en est de même pour vos campagnes publicitaires et AdWords.
  • Fidéliser les clients : grâce aux données sur les comportements de votre audience, vous pouvez déterminer quels sont les contenus qui fonctionnent et ceux qui ont moins de succès. Vous pouvez ainsi ajuster votre stratégie de contenu. Par exemple, si vous tenez un blog, vous pouvez définir les sujets qui attirent le plus de lecteurs et donc les faire revenir en publiant des articles similaires.

Comment lire Google Analytics ?

Google Analytics est relativement intuitif et facile d’utilisation : une fois installé, il récolte automatiquement les données et vous pouvez facilement naviguer entre elles. Néanmoins, la grande difficulté de cet outil réside dans la lecture des données obtenues. Pour des novices, en effet, elles peuvent paraître obscures et rébarbatives.

Dans ce cas, faire appel à une agence web marketing peut être intéressant. Grâce à son expérience dans le domaine, elle peut vous fournir une analyse claire et compréhensible de vos données et vous aider à mettre au point une stratégie adaptée, afin d’améliorer vos performances.

Chez Poush, nous vous donnons un coup de main pour trier les informations récoltées par Google Analytics. Intrigué ? Alors n’hésitez pas nous contacter.

Augmenter le trafic de votre site internet agence analytics

Vous désirez augmenter la visibilité de votre entreprise ?

Nous développons avec vous une stratégie de référencement naturel :

  • Analyse de vos objectifs
  • Définition d’une stratégie digitale
  • Définition des mots clés intéressants
  • Optimisation technique de votre site internet
  • Rédaction des textes des pages
  • Optimisation des textes existants
  • Suivi de vos performances SEO
  • Amélioration continue de votre référencement
  • Rédaction d’articles de blog

Définir une stratégie digitale

Lors de la création de votre site, vous devez réfléchir et concevoir une stratégie digitale cohérente. Définissez à quoi sert votre site web ? Qu’est-ce qu’une visite parfaite ? L’internaute s’est-il inscrit à la newsletter ? Va-t-il commander un produit sur votre webshop ? Ces objectifs sont variables en fonction des besoins de votre entreprise. Un temps de réflexion et une analyse de la concurrence vous aideront à vous lancer.

Dans tous les cas, n’hésitez pas à faire appel à une agence digitale. Elle saura vous conseiller au mieux sur le comment établir une stratégie de communication.

Les Sessions:

Les sessions : combien de temps vos visiteurs restent-ils sur votre site web ? Est-ce qu’ils reviennent ?  Quelles sont les pages les plus intéressantes ? Ces questions vous taraudent et vous voulez en savoir plus ? Vous êtes au bon endroit et on vous dit tout sur Google Analytics !

Qu’est ce que « les sessions » dans Google Analytics ?

Les sessions correspondent à un laps de temps pendant lequel l’utilisateur va faire une série d’actions sur votre site web.

Le compteur se met en route lorsque l’internaute arrive sur votre site et s’arrête dans deux cas :

  • Après 30 minutes d’inactivité (à partir de la dernière action du visiteur) ;
  • Après minuit.
Cette image a un attribut alt vide ; le nom du fichier est giphy.gif

Prenons un exemple : un visiteur fait tranquillement son shopping sur votre site web pendant ses heures de bureau. Son chef le surprend et il est obligé de quitter votre site pour se remettre au travail. Une fois le danger éloigné (20 minutes plus tard), il retourne sur votre site et continue ses emplettes.

Dans cet exemple, Google ne comptera qu’une seule session malgré que le visiteur ait quitté le site. La durée moyenne est un bon indicateur pour mesurer l’intérêt que portent les utilisateurs à votre site et s’ils s’y sentent bien.

N’hésitez pas à aller plus en profondeur dans l’analyse des sessions, regardez le temps moyen passé sur chaque page, comparez-les en fonction de leur taille (le nombre de mots, les images…). Au début, cela prend du temps et requiert de bien connaitre toutes les pages de son site mais au final cela peut vous faire gagner du temps car vous concentrerez vos améliorations sur les parties du site qui en ont le plus besoin.

Différence entre pages vues et vues uniques

Toujours selon l’exemple ci-dessus, notre visiteur retournera consulter les pages qu’il regardait avant de quitter le site. Le nombre de fois que cette page aura été vue va donc augmenter pour cette session.

Avoir beaucoup de vues sur une page est une bonne chose mais il vous faudra pondérer ce chiffre. Comment ? En comparant le nombre de pages vues par rapport au nombre de vues uniques. Dans une session, les vues uniques correspondent au nombre de visiteurs atteints sur une période, on peut parler de portée dans ce cas. Une simple division donnera un ratio sur l’intérêt que suscite cette page.

les sessions, différence pages vues et vues uniques - conseils en communication
les sessions, différence pages vues et vues uniques - conseils en communication

Bien sûr ces informations restent des tendances. Cependant, n’attendez pas qu’elles se confirment pour agir ! Grâce aux informations sur les sessions et les autres KPI (key performance indicators) de Google vous pourrez saisir certaines opportunités pour vous développer ou éviter une catastrophe. Gardez à l’esprit que les agences web sont spécialisées sur la manière d’interpréter ces données. De plus, elles utilisent souvent des outils plus performants qui permettent d’analyser la concurrence et d’anticiper les changements du marché.

Envie de recevoir nos derniers articles par mail ? 

Les sessions et les utilisateurs

Tous les indicateurs disponibles dans la partie audience -> flux d’utilisateurs vous donneront des informations sur la manière dont les visiteurs parcourent le site. Vous pourrez alors voir en un clin d’œil les « portes » d’entrée et de sortie empruntées par vos visiteurs. Ces flux peuvent être modifiés artificiellement si vous créez une campagne publicitaire. Créez une pub et faites venir les visiteurs sur une page et ensuite voyez comment ils se comportent.

Les cookies sur internet

Pour rappel, le nombre d’utilisateurs est déterminé grâce aux cookies qui se placent sur l’ordinateur de l’internaute.

Si vous faites une campagne de retargeting, sur Facebook par exemple, vous pourrez voir facilement si l’argent investi a eu un impact sur le retour de visiteurs sur votre site.


Lire aussi : Pourquoi continuer à utiliser les cookies et autres systèmes d’enregistrement de données personnelles ?


Créer des objectifs

Pour continuer à améliorer votre site, n’hésitez pas à vous fixer des objectifs à court et à long terme. Google Analytics permet cette fonctionnalité dans administration -> colonne vue -> Objectifs où vous pourrez chiffrer financièrement la réussite de vos objectifs. Cette logique d’amélioration et d’optimisation est un travail constant : ce qui fonctionnait hier ne fonctionnera plus forcément demain.

Internet archives : la machine à remonter le temps pour sites web

Les choses évoluent rapidement et surtout sur le web. La preuve en est : cette machine à remonter le temps pour sites web. Vous y trouverez les anciennes versions de vos sites préférés.

Une fois le sentiment nostalgique dépassé, vous constaterez que l’ergonomie, la qualité des images ou encore la mise en page ont bien changé par rapport à ce qui se fait aujourd’hui.

Juste pour rire voici l’évolution de yahoo:

design site internet yahoo
Site yahoo
Yahoo 2020

A/B Testing avec Google Analytics

Toutefois, gardez à l’esprit que la création de site web n’est pas une science exacte. Pour continuer à évoluer vous devrez pratiquer l’AB testing. Cette technique consiste à élaborer plusieurs versions de votre site web et à voir laquelle est la plus efficace. Cela peut se faire avec des pages complètes ou juste en modifiant l’emplacement de certains boutons (call to action).

Attirer du trafic qualifié sur son site

Comment acquérir du trafic de qualité sur votre site web ? Les visiteurs arrivent de différentes manières mais comment analyser toutes ces informations ? Dans cet article vous découvrirez tous nos conseils pour décoder l’acquisition de trafic avec Google Analytics.

Les principaux canaux d’acquisition de trafic

Première chose à savoir : ils sont au nombre de 7 :

  • L’organic search : rassemble les internautes provenant des moteurs de recherche (Google, Bing, Yahoo,…) c’est une recherche « naturelle » car elle ne provient pas des liens sponsorisés (Google ads).
  • Direct: les internautes tapent l’adresse URL ou l’ont enregistrée dans leurs favoris.
  • Referral: c’est l’ensemble des internautes qui proviennent de liens présents sur d’autres sites internet. Ces liens auront un impact sur le référencement de votre site.
  • Social : tout le trafic qui vient des réseaux sociaux : Facebook, Twitter, Instagram,…
  • Paid search : ce sont les visiteurs qui ont cliqués sur les liens sponsorisés.
  • Display : ce trafic provient des bannières publicitaires qui s’affichent sur les sites.
  • Affiliates : les affiliés sont les ambassadeurs de votre marque. Contrôlez si vos ambassadeurs sont efficaces.
canaux d'acquisition de trafic sur google analytics

On peut observer que les visiteurs venant du canal « social » ont le temps de session le moins important. À l’inverse, ceux qui viennent du canal « referral » sont ceux qui y restent le plus de temps.

Google Search console sur Analytics

Bien que Search console soit un outil à part entière, le fait de le relier à Analytics permet d’obtenir des informations supplémentaires.

Les pages de destination vous permettront de voir le CTR (Clic Through Rate), c’est-à-dire le pourcentage de personnes qui ont vu apparaitre une page de votre site et qui ont cliqué dessus ! Un bon CTR dépend du produit ou du service dont vous faites la publicité. Les mots clés efficaces auront un bon score. À partir de ces informations vous pourrez retravailler vos titres H1 et vos métadescriptions. Ce travail vous permettra d’améliorer la qualité de votre référencement et en fonction de vos besoins, envisagez une campagne Adwords.

Améliorer son taux de conversion

Acquérir un maximum de trafic était très à la mode il y a quelques années. Aujourd’hui le but est l’acquisition d’un trafic de qualité. Pourquoi faire venir des personnes qui ne sont pas intéressée par votre produit ? Autant toucher des personnes qui ont déjà marqué un intérêt pour celui-ci.

Pour vous aider à atteindre vos objectifs, le taux de conversion vous aidera. C’est un ratio entre le nombre de visiteurs et le nombre d’acheteurs. Le taux de conversion peut aussi s’appliquer à autre chose qu’un achat ; l’inscription à une newsletter par exemple.

Un bon taux de conversion tourne aux alentours de 1%. Si votre site a un bon référencement et est bien conçu, vous pourrez espérer 1,5% voire 2%. Maximisez les canaux qui fonctionnent le mieux, par exemple, si plus de 70% des utilisateurs provenant du canal paid search quittent le site sans avoir vu une deuxième page, cela signifie qu’il faudra changer les mots clés sur lesquelles vous aligner ou optimiser votre « landing page » pour la rendre plus performante.

À l’inverse, si les visiteurs qui proviennent d’Instagram sont plus prompts à acheter votre produit alors pourquoi ne pas augmenter le budget alloué à la publicité ou aux ambassadeurs pour ce canal d’acquisition.

Les flux de comportement

Enfin, dans l’onglet comportement -> flux de comportement vous indiquera le chemin parcouru par vos visiteurs. Au risque de me répéter, il faut encourager les visiteurs à parcourir votre site en plaçant des boutons (call to action) pour qu’ils poursuivent leur visite. Lors de la conception de votre site, vous pourrez déjà penser le cheminement de l’utilisateur. S’ils aiment ce que vous faites, ils reviendront. Vous n’aurez plus besoin d’aller chercher de nouveaux clients.

les flux de comportement sur google analytics

Chaque canal peut être détaillé pour voir le pourcentage de visiteurs et leur qualité en tant que clients potentiels (ou lead dans le jargon du marketeur). Si vous avez chiffré des objectifs comme expliqué dans l’article précédent vous pourrez également voir combien vous rapportent ces visiteurs.

L’importance des visiteurs dans l’acquisition de trafic

La fonction Acquisition -> Treemaps vous permettra d’avoir un aperçu visuel de l’importance du canal d’acquisition.

acquisition de trafic avec analytics treemaps

Si vous êtes chaud pour continuer à vous former, il existe une google analytics academy. Je vous conseil vraiment de vous inscrire. Il y a des vidéos sympa et beaucoup d’autres choses à apprendre.

En conclusion

On espère que ces tendances SEO pour 2020 vous aideront dans l’amélioration de votre positionnement dans les moteurs de recherche. L’avancée technologique des nouveaux algorithmes de Google traite l’information la plus pertinente dans le but de répondre le plus précisément possible à l’intention de la requête de l’utilisateur. Donc n’oubliez pas que produire du contenu de qualité, c’est nouer de bonnes relations dans le but d’augmenter votre notoriété. Ainsi, la pertinence de votre contenu joue un rôle primordial, c’est sans doute l’une des grandes clefs pour améliorer votre référencement naturel sur le web.