Quelle est la longueur idéale d’un article de blog en web marketing?

Longueur article de blog

Le sujet a déjà fait couler beaucoup d’encre… Malheureusement, la réponse à cette question est loin d’être aussi facile qu’elle n’y parait car oui, lorsque l’on parle d’article de blog, la taille compte vraiment. S’il suffisait de donner un chiffre magique correspondant au nombre de mots à insérer dans toutes vos rédactions, le monde du marketing de contenu serait beaucoup plus simple.

Rassurez-vous, néanmoins, dans cette article, nous allons vous donner quelques clés afin de vous aider à rédiger vos contenus et évaluer la longueur de vos textes digitaux.

Pour augmenter votre visibilité, est-ce la quantité ou la qualité qui compte ?

En référencement naturel, pour que votre article soit bien classé dans les résultats de recherche, ce qui est important, c’est avant tout la qualité du contenu. En matière de SEO, la longueur d’un article vient en soutien au contenu rédactionnel et ne constitue pas un critère de référencement en soi. Cependant, selon plusieurs études, on observe un lien entre la qualité d’un article et sa longueur. Voici, par exemple, les résultats de l’étude de Backlinklo, parue en 2016 et effectuée sur plus d’1 millions de résultats en première page de Google :

Nous pouvons facilement justifier les résultats de ce graphique puisqu’un contenu de grande qualité sera souvent étayé par des exemples, des études, des illustrations, des références, etc. Ce sont, par contre, des articles qui demanderont beaucoup de temps, d’efforts et de ressources au rédacteur web.

En se basant sur différentes études, CoSchedule a réalisé une infographie qui fait ressortir plusieurs tendances, dont notamment celles-ci :

  • 69% des blogueurs professionnels écrivent des contenus longs (articles de plus de 1000 mots)
  • Le nombre de mots par article a augmenté avec le temps
  • Les articles qui fonctionnent le mieux pour HubSpot et CoSchedule tournent autour de 2500 mots

Face aux résultats de ces différentes études et pour garder l’attention du lecteur, il est primordial de trouver un juste milieu. L’objectif, en effet, est de parvenir à générer un bon retour sur investissement, en attirant plus de trafic grâce à du contenu pertinent tout en optimisant le temps investi dans la rédaction d’articles.

Poster un bon article : 4 questions à se poser pour déterminer le nombre de mots à rédiger

1. Quel est le sujet de mon article ?

Vous avez une idée d’article ? Alors, l’un des premiers critères consiste à considérer le degré de détail que demande votre sujet. Tous les éléments utiles et pertinents doivent se retrouver dans le contenu de l’article. Par contre, il sera contre-productif d’allonger vos propos dans le seul but d’atteindre plus de mots.

Gardez toujours à l’esprit que le texte doit rester naturel. Si vous essayez de broder autour d’un sujet, votre public le sentira et vous risquez de perdre en crédibilité.

2. Quelle est la personne type qui lira mon article ?

Le deuxième point à prendre en considération est le public auquel vous adressez votre message : le persona. Il faut connaître son audience pour pouvoir la cibler : son âge, son sexe, ses habitudes de consommation, sa profession, ses loisirs, etc. Vous serez alors en mesure de déterminer le type de contenu web que votre lecteur aimerait trouver sur votre site internet.

Ne prenez pas le risque de noyer un tout nouveau prospect dans des articles longs et trop détaillés. Si votre article est à destination de personnes novices dans le domaine que vous abordez, favorisez des articles courts mais clairs et précis qui donneront envie de vous suivre plus loin dans vos pages web et d’avoir plus d’informations. Par contre, un lead déjà convaincu cherchera du contenu à forte valeur ajoutée, afin d’approfondir ses connaissances.

Du contenu de valeur vous permettra de confirmer votre position d’expert dans le cadre d’une stratégie d’Inbound marketing.

Conseil Content Marketing : aidez-vous de Google Analytics pour déterminer les articles les plus visités ainsi que les informations démographiques et donc le profil des lecteurs. Lisez ici notre article sur le sujet : Google Analytics

Taux de rebond Google analytics: conseils en communication

3. Quel est l’objectif final de mon article ?

Troisièmement, le texte de l’article va dépendre de votre stratégie de contenu. Désirez-vous améliorer votre taux de conversion dans le but d’augmenter vos ventes ? Produisez-vous du contenu afin d’augmenter la notoriété de votre marque ? En effet, déterminer l’objectif vous guidera dans votre rédaction de contenu afin d’orienter au mieux le comportement de l’internaute pour la suite de ses actions tout au long de son chemin sur votre site internet. Cela fait partie de l’expérience utilisateur.

À nouveau, inutile de risquer de perdre un nouveau prospect dans des textes trop longs et détaillés. Par contre, afin de vous positionner comme expert dans votre domaine, il sera nécessaire de produire du contenu de valeur en étant précis et complet. N’oubliez pas non que la mise en page et la forme de votre article sont importante : vous devez donc l’illustrer avec des chiffres, des exemples, des graphiques, etc. Comme nous avons pu le voir plus haut, la longueur de votre article en sera automatiquement affectée.

4. Que font mes concurrents ?

Enfin, prenez le temps de vérifier les articles déjà écrits sur le même sujet et les mots clés pertinents sur lesquels ils se positionnent. Il vous faut évaluer la concurrence sur la première page des résultats de la recherche Google pour être efficace : analysez leurs titres d’articles, le nombre de paragraphes, leur mise en page, leur ciblage…

Si vos concurrents ont tendance à écrire des articles de blog à forte valeur ajoutée et qui tournent autour des 1500 mots, il sera difficile de se positionner sur le même mot clé principal si vous n’écrivez que 600 mots.

En conclusion

Il est impossible d’isoler un chiffre unique comme étant le nombre parfait de mots à écrire dans un article indépendamment du contexte.

Déterminer la taille idéale que doit atteindre votre article découle d’une réflexion approfondie et d’analyse de plusieurs critères : le sujet de votre article, vos objectifs, votre audience et vos concurrents. Il vous faudra certainement tester plusieurs formats pour pouvoir analyser leur performance, afin de déterminer lesquels fonctionnent le mieux et vous conviennent.

Cependant, gardez à l’esprit que le plus important est de proposer du contenu de qualité. C’est la qualité du contenu qui est pris en compte par les moteurs de recherche et qui compte en SEO, pas la quantité.

Maintenant que vous savez comment déterminer le nombre idéal de mots à introduire dans vos articles, il ne vous reste plus qu’à partager vos articles et faire connaître votre travail ! N’hésitez pas à jeter un coup d’œil aux autres conseils de notre agence digitale afin de devenir un rédacteur web efficace.

Vous souhaitez un site Internet orienté conversions ?

Grâce à notre agence web, vous bénéficiez de :

  • Une analyse pointue de votre projet
  • Un référencement naturel optimal
  • Un accompagnement continu