Pourquoi faire et créer un e-commerce : le Guide complet

Marketing e-commerce

Aider les entreprises à lancer des projets d’e-commerce est une de nos activités préférées. Chaque fois qu’une entreprise devient rentable, c’est toute l’équipe Poush qui s’emballe.

C’est pourquoi, afin de faciliter la vie des entrepreneurs qui veulent se lancer en ligne, nous avons décidé de rédiger ce guide pour assurer un déroulement le plus facile possible.

Utilisez les informations qu’il contient pour créer votre boutique en ligne, vous protéger juridiquement, mettre de l’ordre dans vos finances, commercialiser et vendre vos produits et commencer à construire votre e-commerce.

Il n’y a rien de plus gratifiant que de démarrer une entreprise à partir de rien et de la voir se développer. Vous la construisez et personne ne peut vous l’enlever.

Attention cependant, les e-commerces ne conviennent pas à tout le monde. Si vous êtes dans un secteur trop encombré, dominé par des grandes marques qui ont beaucoup plus de budget que vous, alors il faut peut-être penser votre site internet autrement. La bonne nouvelle, c’est qu’il y a toujours moyen de trouver. Le métier d’entrepreneur demande en permanence beaucoup d’adaptations, donc vous connaissez déjà ce sentiment.

Peut-être devez-vous proposer vos produits en ligne pour les convertir ensuite dans votre boutique physique en mettant le contact humain et le conseil en avant. Avec l’évolution de la technologie, beaucoup de choses sont maintenant possibles. Seule l’imagination est la limite.

Voici les grandes étapes de ce guide expliquant la manière de commencer à créer un e-commerce

Comment faire un e-commerce en 2020 ?

  1. Etre bien accompagné

  2. Créer l’entreprise

  3. Faire un Business model

  4. Créer votre marque et son plan marketing

  5. Faire la promotion de votre site internet

  6. Gérer la logistique

Comment faire un e-commerce

Les avantages de faire un e-Commerce 

Voici quelques raisons pour lesquelles vous devriez peut-être créer un site e-commerce.

De nos jours, Internet fait désormais partie intégrante de nos vies. Sans Internet, nous sommes perdus. Avec les progrès technologiques, nous pouvons y accéder partout et super rapidement. Il est loin le temps où nous avions un modem 56k et où on ne pouvait pas téléphoner et utiliser Internet en même temps. L’usage des smartphones est généralisé et l’arrivée de la 5G va encore accélérer la donne.

Acheter en ligne fait quasi partie de notre comportement normal. Acheter et vendre des produits sur Internet sont des actions devenues banales, imprimées dans la rétine comme situation normale (les fans d’”I’am” apprécieront).

En tant que vendeur disposant d’un site e-commerce, vous pouvez parler de votre entreprise à vos clients, présenter vos produits et accepter des paiements en ligne.

Ecommerce, la croissance en chiffre

Source
Source

Des chiffres en augmentation

Le marché de la vente en ligne est en pleine croissance en Belgique, comme le dit the house of marketing. Un chiffre d’affaires de 10 milliards d’euro. C’est un fait ! Mais est-ce que ça veut dire qu’il faut absolument vous lancer dans l’e-commerce pour atteindre un marché mondial ?

On entend souvent que la conception d’un site de commerce électronique vous permettra de toucher et de proposer vos produits et services à des clients du monde entier. C’est bien beau sur le papier, mais en réalité, il vaut mieux commencer plus petit à une échelle locale pour s’agrandir ensuite. C’est avec une vision à long terme que vous allez y arriver. Donc oui c’est une bonne raison de commencer si vous voyez grand. Mais si vous vendez des légumes en tant que maraîcher, alors ce n’est pas forcément le cas.

Chiffre du comportement sur internet des Belges
Source

Ouvert 24h sur 24

Les clients apprécieront la commodité de pouvoir acheter ce qu’ils veulent et quand ils le veulent. Par nature, votre boutique sera ouverte 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7. Ça vous permettra d’effectuer des ventes que vous n’auriez pas forcément réalisées dans une boutique physique.

Augmentation de votre chiffre d’affaires

Les acheteurs potentiels sont plus susceptibles d’effectuer des achats lorsqu’ils peuvent passer leur commande instantanément, plutôt que d’attendre l’ouverture d’un magasin ordinaire. Par contre, ce n’est pas tout à fait vrai de dire que le taux de conversion est plus élevé. Le taux de conversion d’un site e-commerce varie très fort d’un business à l’autre. Chez Poush, nous observons des taux de conversion entre 1,5 et 5%, la moyenne étant de 3% (c’est-à-dire que 3% des visiteurs de votre site internet passent à l’achat). Ce taux de conversion est bien inférieur à celui d’une boutique physique. Mais ce qui change fortement, c’est le nombre de visiteurs que vous pouvez avoir. Il est bien plus facile d’avoir beaucoup de visiteurs sur votre site internet que dans votre boutique physique.

L’utilisation des réseaux sociaux de plus en plus simple

Les réseaux sociaux sont un excellent moyen pour communiquer avec votre public cible. Il n’a jamais été aussi facile de faire des publicités et surtout de mesurer leurs résultats. Vous avez ainsi l’occasion d’améliorer vos publicités chaque semaine pour un investissement limité.

Les sites de médias sociaux tels que Facebook et Twitter vous offrent une plateforme pour établir la confiance avec vos clients par le biais d’évaluations et de notations. Ils vous permettent également de les tenir informés grâce à des publications régulières sur vos produits et offres. Maintenez l’intérêt de vos clients pour les concours et les contenus partageables afin d’augmenter encore le trafic sur votre site web.

Utilisation des réseaux sociaux des Belges
Sources

Plus de visibilité pour votre marque

Avec une bonne optimisation pour les moteurs de recherche, votre site web apparaîtra dans les premiers résultats. C’est plus facile à dire qu’à faire, mais en travaillant vos fiches produits et surtout vos catégories, vous obtiendrez des très bons résultats. Vous augmenterez la visibilité de votre site, mais aussi celle de votre marque.

Un blog d’entreprise sera sans doute nécessaire pour convertir des clients aux différents stades d’achat. Mais ça, nous en reparlerons plus tard.

Source

Plus souple qu’une boutique physique

Comme je le disais plus haut, le comportement des clients changent. De plus en plus de gens achètent en ligne. Ils peuvent comparer plus facilement les prix, avoir des avis d’autres clients, etc. Plutôt que de chercher longtemps dans les rayons d’un magasin, ils préfèrent comparer et analyser en ligne.

Un certain nombre d’entre eux font cette démarche pour ensuite aller acheter dans un vrai magasin. Dans ce cas-là, ils en savent souvent généralement beaucoup plus sur le produit que le vendeur lui-même. Ce qui pose problème pour l’expérience client… Je pense notamment au produit électroménager.

De plus en plus de clients achètent en ligne car c’est beaucoup plus pratique et plus souple. Il n’y a plus de temps de déplacement jusqu’au magasin et plus d’attente interminable à la caisse ou au rayon conseil. Vous avez un chat en ligne pour poser vos questions et les avis clients pour vous faire un avis. C’est cette souplesse et cette facilité qui poussent les clients à faire des achats pendant leurs pauses ou le soir, quand les enfants dorment, parce que la journée ils n’ont pas eu le temps. 

Plus facile avec l’utilisation du marketing digital

Avec votre site internet, vous allez forcément collecter des informations sur vos clients. Leur nom, prénom, adresse, adresse email, etc. Avec l’accord du client et en respect du GDPR (le règlement européen sur la vie privée), vous pourrez utiliser ces informations pour renvoyer des nouvelles offres promotionnelles ou juste des nouvelles de votre entreprise. Vous allez également utiliser ces informations pour faire du suivi personnalisé, suivi des commandes, confirmation d’envoi, etc.

Dans un souci de personnalisation et d’efficacité, vous n’allez pas envoyer la même publicité à tout le monde. Grâce au marketing personnalisé, vous allez pouvoir suggérer des nouvelles commandes, en fonction de l’historique des achats par exemple.

Work in progress dans l'agence Poush

Être bien accompagné

Le commerce en ligne est un secteur en plein essor. Mais trop d’entreprises se lancent dans l’e-commerce et luttent pour se développer ensuite. Gérer une boutique en ligne peut vite devenir compliqué.

Pour créer une entreprise d’e-commerce, il ne suffit pas de choisir un nom de marque, de rédiger des listes de produits et de commencer à vendre des produits en ligne. Même les meilleures idées commerciales peuvent échouer si vous ne générez pas suffisamment de trafic sur votre site.

Beaucoup d’entrepreneurs se disent que faire un site e-commerce, c’est super simple. “Il suffit de…” Mais une boutique en ligne, c’est une boutique avant tout. Si vous n’êtes pas rentable, vous perdrez votre temps.

« En France, une étude montre que 57% des sites étaient rentables en 2018 (comarketing-news) mais que 77% des sites réalisaient moins de 100 000€ de CA par an, ce qui représente 2,5% du CA du marché ! »

Chez Poush, nous proposons un service d’accompagnement et des conseils. Notre but n’est pas de vendre pour vendre, mais bien de vous faire grandir avec la meilleure solution et la meilleure stratégie.

Si vous voulez un conseil personnalisé pour votre futur site e-commerce, contactez-nous ! C’est gratuit et sans engagement.

Comment créer une entreprise e-commerce à partir de zéro

Commencer vos recherches est la première étape critique. N’agissez pas sur la base d’une intuition. La croissance de toute entreprise en ligne est un investissement. Traitez-le comme tel.

Il n’existe pas de structure commerciale unique, qui fonctionne pour tout le monde. Les entreprises de services, les logiciels, la vente de produits numériques et les produits physiques ne sont que la partie visible de l’iceberg.

Je vais en décevoir plus d’un… mais à moins d’avoir un budget énorme, vous ne pourrez pas être le prochain Zalando ou Amazon. Vous devez vous positionner sur un créneau pour gérer un magasin d’e-commerce rentable.

Cependant, rien n’empêche d’utiliser Amazon pour augmenter vos ventes. De nombreuses entreprises vendent leurs produits sur d’autres plateformes, en plus de leur propre site web. Par exemple, une marque populaire comme Adidas vend des chaussures sur son site internet, ainsi que par l’intermédiaire d’un détaillant en ligne comme Amazon. Néanmoins, il faut également savoir qui Nike vient de retirer tous leurs produits de cette même plateforme. Officiellement parce qu’ils ne voulaient plus voir leurs produits sur un site qui propose également des contrefaçons. Au fond de moi, je ne peux pas m’empêcher de penser que c’est aussi parce qu’ils en avaient marre des commissions trop importantes.

Online shopping ecommerce

Les différents business models pour un e-commerce

Avant de pouvoir décider de créer un e-commerce, vous devez comprendre les différents modèles commerciaux disponibles.

Ce n’est pas sorcier, mais cela aura un impact sur la structure de votre entreprise.

Le dropshipping en flux tendu

Si vous voulez faire des bénéfices sans toucher à votre produit ou investir lourdement au départ, le dropshipping est un choix judicieux. Cela vous permet de vendre des produits que vous n’avez pas en stock. Une fois que vous avez reçu la commande, votre fournisseur expédie directement le produit chez votre client. L’avantage, c’est que vous ne devez pas investir dans un stock. Le désavantage, c’est que vous dépendez de vos fournisseurs.

Avoir du stock

Si vous aimez l’idée d’avoir votre propre entrepôt rempli de produits, vous devez investir davantage dès le départ et travailler avec un modèle de vente en gros ou d’entreposage. Vous avez une idée commerciale pour le produit parfait ou un produit préféré que vous aimeriez vendre sous votre marque ? Dans ce cas-ci, vous pouvez même examiner les possibilités de l’étiquetage blanc et de la fabrication. Cela vous permettra d’être le fournisseur d’un autre qui fait du Dropshipping.

Les abonnements

Il y a également les abonnements, où vous conservez soigneusement un ensemble de produits ou un produit unique à livrer à intervalles réguliers à vos clients. HelloFresh est le parfait exemple de ce genre d’abonnement.

E-learning

Il existe beaucoup d’exemples e-learning. Cela va du cours de Yoga au cours de comportementaliste canin. C’est aussi un outil commercial inestimable, qui a été adopté par des entreprises et des organisations petites et grandes.

Un LMS (learning management system) vous permet de créer du contenu e-learning (leçons), de l’organiser en cours, de diffuser le contenu et enfin, de contrôler et d’évaluer leurs performances (assiduité, notes, etc.).

E-commerce B2B

Bien que le consommateur moyen ne s’en rende pas compte, une grande partie du commerce électronique qui se fait dans le monde entier implique des relations interentreprises. Ce type d’e-commerce implique souvent des transactions comme le réapprovisionnement des fournitures nécessaires, et très souvent il sera automatisé. Par exemple, une entreprise d’aménagement paysager peut avoir un contrat avec une entreprise d’e-commerce pour rester approvisionnée en articles tels que des ciseaux de jardin, des gants et des engrais. Pour maintenir son efficacité, l’entreprise d’aménagement paysager peut avoir mis en place un processus automatisé pour suivre les niveaux d’approvisionnement. Lorsque les équipes utilisent de l’engrais sur les terrains des clients et que les stocks tombent en dessous d’un certain niveau, un système automatisé passe une commande pour en obtenir davantage.

Marketing individualisé

Etape 1: Créer votre marque et son plan marketing

Maintenant que vous connaissez les 5 grands business models des e-commerces, vous avez envie de savoir : “Ok, mais je commence comment ?”

Si vous n’avez pas encore d’entreprise, la première étape est forcément de trouver un nom et d’avoir un numéro de TVA. N’oubliez pas de faire protéger votre marque auprès d’organisme comme BOIP. Dans le Benelux c’est le site qu’il vous faudra.

En Belgique, Il existe beaucoup d’organismes pour vous accompagner dans votre lancement. Je pense à Jobin ou JobYourself. Il en existe plein d’autres.

L’exploitation d’un magasin en ligne ne vous dispense pas d’avoir besoin de certaines licences et autorisations commerciales. Renseignez-vous auprès de votre ville ou même de votre comptable pour savoir quels types de licences de taxe sur les ventes vous avez besoin.

Tasse Poush

Création du logo

Afin d’avoir une image de marque qui vous ressemble, nous vous conseillons évidemment de faire un logo personnalisé. Généralement, une agence vous accompagnera ensuite dans votre charte graphique et votre promotion. S’entourer des bonnes personnes est toujours important. Si vous voulez créer une entreprise prospère, vous avez besoin d’une marque qui soit en rapport avec votre personnalité. L’identification de votre personnalité facilite la création d’une marque d’e-commerce.

Agence de communication Poush à Namur

Créer un univers graphique

Choisissez avec soin les couleurs de votre marque ainsi que l’imagerie et la ou les police(s) de caractères que vous utiliserez. Si vous avez le budget nécessaire, vous pouvez faire appel à une société de marketing, un photographe et une agence de création visuelle.

Travail d'équipe

Créer vos personas

Un persona, c’est votre client type, votre client idéal, son profil. Une définition simple de La Personnalité du Web est : « un résumé des caractéristiques, des besoins, des motivations et de l’environnement d’un type d’utilisateur clé du site web ».

Il s’agit ici d’identifier votre clientèle idéale afin de comprendre ses comportements d’achat et lui donner le bon message au bon moment. Afin de développer une campagne de marketing « réussie », la seule chose à faire est de comprendre vos clients. 

Facile à dire…

Des outils en ligne comme Hubspot Persona vont pouvoir vous aider dans cette tâche.

La définition de votre clientèle type va vous permettre de vous assurer que le consommateur obtient exactement ce qu’il recherche.

Mettre les besoins de vos clients au premier plan peut vous aider à améliorer vos relations avec votre public et à fidéliser vos clients.

En effet, les clients aiment avoir le sentiment de bénéficier d’un traitement de faveur.

En fait, 90 % des consommateurs ont trouvé la personnalisation attrayante, tandis que 80 % ont déclaré qu’ils seraient plus enclins à faire affaire avec une entreprise qui propose des approches personnalisées.

Connaître son marché

Tout le monde dit toujours que connaître son marché est essentiel. Le dire est une chose, mais comprendre pourquoi c’est si important vous aidera à garder une longueur d’avance.

Votre marché comprend vos clients, vos fournisseurs et vos concurrents, pour n’en citer que quelques-uns. Ces trois éléments sont essentiels pour le succès de votre entreprise.

Un bon point de départ pour évaluer votre client est de regarder vos concurrents. Qu’est-ce que d’autres personnes font qui est similaire à votre entreprise et que font-elles de bien ? Qu’est-ce que vos clients aiment et n’aiment pas chez vos concurrents ? Cela vous donnera l’aperçu nécessaire pour améliorer encore le prix et la qualité de votre produit ou service.

Je vous conseil un programme comme SEMrush va pouvoir vous aider dans cette tâche. Vous avez droit à 7 jours d’essai gratuit.

Voici un petit avant-goût!

Chez Poush nous proposons aussi de vous accompagner dans cette tâche si vous vous voulez.

Rendez-vous sur cette page pour en savoir plus : https://www.poush.be/audit-de-site-internet/

site internet Legrand Drinks-Store
Boutique legrand, créé par notre agence

Etape 2 : Créer votre boutique en ligne

Une fois que vous avez enregistré légalement votre entreprise et que vous avez commencé à penser au design, vous devez enregistrer votre nom de domaine et toute URL de redirection qui pourrait être pertinente. Vous aurez besoin des informations sur le design que vous avez choisi lors de la première étape, lorsque vous construirez enfin votre magasin.

Quelle plateforme allez-vous choisir ?

Quel que soit le design que vous choisissez, il doit être compatible avec votre logiciel d’e-commerce.

Il existe littéralement des centaines de plateformes de vente en ligne. Choisir la bonne n’est pas facile. Vous devez évaluer avec soin la vitesse de chargement, les fonctionnalités, la compatibilité avec les différentes passerelles de paiement, la compatibilité avec la structure de votre entreprise, vos compétences de développeur web, les fonctionnalités de référencement, etc.

Les plus grosses plateformes e-commerce sont BigCommerce, Shopify, 3dcart, WooCommerce (WordPress), Magento ou même Wix.

Lorsque vous regardez un logiciel d’e-commerce, il peut vraiment être difficile de dire comment des différences apparemment mineures dans les caractéristiques et les performances peuvent avoir un impact majeur sur vos résultats. 

Tous les fournisseurs disent qu’ils sont plus rapides, plus fiables, mieux adaptés à l’optimisation pour les moteurs de recherche, prêts pour les cartes de crédit, etc. Quelle est la réalité ?

Pour nous, toutes ces plateformes ont des avantages et des inconvénients. Cela dépend surtout de vos produits et de votre modèle de business.

La dernière chose que je vous souhaite, c’est de commencer à créer votre boutique, d’ajouter vos produits, etc. pour ensuite voir le site internet tourner très lentement parce qu’il y a trop d’informations. Ou alors, que vous découvriez que vous devez dépenser 300€ de plus par mois pour synchroniser votre inventaire avec Amazon ou Instagram. Ce sont des vrais exemples…

Vous trouverez plein de sites internet pour comparer les caractéristiques, les performances, la facilité d’utilisation, la conception et les thèmes, etc. Si vous voulez un conseil, on est toujours là pour vous aider.

Sachez que les paramètres importants sont :

  • Le mobile friendly
  • L’expérience utilisateur sur mobile
  • La rapidité
  • Un design attractif et personnalisable
  • Le SEO friendly
  • Des extensions à gogo et pas trop chères
  • Un support présent ou une communauté importante si c’est de l’open-source

Chez Poush, nous sommes spécialisés dans WooCommerce. C’est une plateforme qui s’intègre à votre site internet WordPress. En tant que spécialiste WordPress, c’est pour nous, la meilleure solution. Nous pouvons la personnaliser à votre image assez facilement et c’est vraiment un bonheur pour tout ce qui est référencement naturel.

Commencer marketing digital

Etape 3 : Stratégie Marketing : promotion de votre site internet

La mise en place de votre boutique en ligne, c’est bien plus que l’ajout de produits et de contenus.

Vous devez également mettre en place une stratégie marketing.

Il vous faut une stratégie pour acquérir du trafic mais aussi pour le convertir en client. Puis, une fois que vous avez des clients, il vous faut penser à un moyen de les fidéliser et surtout d’améliorer le plus possible leur expérience client.

Les meilleurs sites d’e-commerce investissent massivement dans le marketing digital. Si vous n’avez pas les fonds nécessaires, vous avez intérêt à avoir de l’huile de coude. Il va vous falloir prendre le rôle de tout le département marketing en plus de celui de la logistique, du commercial et du SAV. 

Vous allez devoir écrire vos contenus, vos fiches produits, mais aussi vos catégories de produits; optimiser votre site internet pour le référencement naturel SEO; faire des AdWords (SEA), etc.

Le marketing digital est basé sur l’essai-erreur. Ce qui veut dire qu’il faut se remettre en question en permanence afin de pouvoir améliorer son travail.

La plupart des entrepreneurs veulent le faire seul au début par manque de moyens. Mais ils comprennent vite qu’en plus des autres tâches que demande un e-commerce, c’est une masse de travail souvent trop conséquente.

Ceci dit, voici les 5 KPI les plus importants pour votre e-commerce :

  • Le taux de conversion – C’est le pourcentage des visiteurs que vous convertissez. Google Analytics, expliqué plus bas, vous aidera pour ça.
  • Les coûts d’acquisition client – C’est simple : dépenses marketing / nombre de nouveaux clients. Attention de bien calculer vos propres heures de travail. Elles ont de la valeur aussi.
  • La valeur d’un client (CLV) – au plus vos clients sont fidèles, plus leur CLV est élevée. Voici la formule : CA par client – coûts d’acquisition client = valeur d’un client. Ce KPI est super important pour votre boutique sur le long terme. Si vous vendez des abonnements, par exemple, il faut absolument savoir la durée moyenne de l’abonnement.
  • Le panier moyen – Plus vous l’augmenter, plus votre boutique sera rentable. Des techniques comme la vente de produits additionnels vous aideront à augmenter votre panier moyen.
  • Le taux d’abandon de panier – C’est le pourcentage de personnes qui ajoutent des choses au panier et qui ne passent pas à l’achat. Il y a plein de raisons d’abandonner un panier. Les frais de port sont indiqués uniquement à la fin ou le moyen de paiement ne convient pas au prospect. C’est important que ce KPI soit le plus bas possible.
Posez-vous les bonnes questions

Utiliserez-vous des contenus sponsorisés, des médias sociaux, des publicités payantes au clic ou une combinaison de stratégies ? Comment allez-vous surveiller les campagnes qui génèrent du trafic vers votre magasin ? Allez-vous prendre le temps de vous former à ces différentes disciplines ? Si le marketing de votre site vous semble trop important, engagerez-vous de l’aide ?

Si vous avez besoin d’aide, vous pouvez toujours nous contacter. Nous nous ferons un plaisir de vous aider, vous conseiller ou même de vous former.

Emailing Poush

L’email marketing

Il est important de la mettre en place AVANT d’obtenir du trafic.  L’email marketing est essentiel pour stimuler les conversions. L’idée est de mettre en place des coupons, des emails de remerciement et de vente pour transformer les visiteurs en acheteurs. Vous devez également penser à assister vos clients pour répondre à leurs questions. Bref, tout ceci doit se réfléchir avant de vous lancer.

Peu importe ce que vous décidez de vendre et comment, la première étape consiste à créer une liste de diffusion. Placez un opt-in gratuit sur votre site web, lancez une campagne de médias sociaux pour gagner des abonnés ou organisez un cadeau où le « prix » d’entrée est l’adresse électronique de votre client.

Fournir aux consommateurs des coupons et du contenu par email permet de garder votre marque à l’esprit, de stimuler les ventes et d’établir une crédibilité. Maintenez l’intérêt de vos courriels, demandez souvent à vos clients de vous faire part de leurs commentaires, y compris des critiques. Répondez rapidement aux questions relatives au service clientèle et à la qualité des produits et travaillez à l’établissement de relations. Aucune interaction commerciale ne concerne la première vente, concentrez-vous toujours sur la suivante.

L’organisation d’un “giveaway” est une tactique de marketing pour obtenir du trafic et des abonnés rapidement. Les cadeaux publicitaires ont l’avantage supplémentaire d’accroître la présence de votre marque et la visibilité de vos produits. La création d’une liste d’adresses email vous permet de travailler avec un groupe de prospects, ce qui facilite grandement le processus de vente.

Tendances SEO 2020

Le référencement naturel SEO

Pour être performant, un site web doit être facilement trouvé par les internautes qui effectuent une requête dans les moteurs de recherche. Il est primordial, en effet, que vous soyez visible auprès de ceux qui vous cherchent, mais aussi auprès de ceux qui ne vous cherchent pas spécifiquement et qui ont besoin de produits ou de services comme les vôtres. Pas une mince affaire étant donné le nombre impressionnant de sites internet et autres pages web qui existent désormais.

Les entreprises comprennent bien l’importance du Web et le considèrent comme un lieu d’opportunités commerciales, où elles peuvent attirer de nouveaux prospects et même vendre leurs produits/services. Un raisonnement assez logique quand on sait que 88% des Belges interrogés par Statbel en 2018 affirment avoir consulté au moins une fois Internet au cours des trois mois qui précèdent l’enquête.

Source

67 % des internautes (individus de 16 à 74 ans ayant utilisé
internet au cours des douze derniers mois) établis en
Belgique ont commandé des biens et/ou services sur internet en 2017.
Cet indicateur est repris dans le volet « utilisation des services internet » du DESI. La Belgique (67 %) se situe légèrement en dessous
de la moyenne européenne (68 %) mais gagne un rang par rapport à
l’année précédente pour se classer à la 11e
place de l’UE.

De plus en plus d’entreprises créent donc un site web, dans l’espoir d’atteindre ces clients potentiels. Le problème, c’est qu’un très grand nombre d’entre elles se retrouvent noyées dans l’immense masse d’informations et ne parviennent pas à atteindre les objectifs qu’elles se sont fixés. Pourquoi ? Tout simplement parce qu’avoir un site internet ne suffit pas. Il faut encore que ce dernier soit optimisé pour les moteurs de recherche.

C’est là qu’intervient le référencement naturel (SEO), qui, contrairement aux idées reçues véhiculées par certains sur Internet, est loin d’être mort. Son objectif est de vous aider à optimiser votre visibilité dans les résultats des moteurs de recherche comme Google, Bing ou Yahoo!, et ainsi de générer du trafic sur votre site web.

Pour en savoir plus, je vous conseille de lire cet article de blog : https://www.poush.be/blog/optimisation-referencement-naturel/

Il y a également des vidéos intéressante sur la SEMrush academy.

Du trafic qualifié et donc convertible

Le plus grand avantage du SEO, c’est que, non seulement il permet d’attirer du trafic, mais qu’en plus celui-ci est ce que l’on appelle dans le jargon « qualifié », c’est-à-dire ciblé et de meilleure qualité. Pour le dire autrement, il s’agit d’un public potentiellement intéressé par vos produits et/ou services et qui effectue une recherche à ce sujet. C’est donc lui qui fait appel à vous, qui a besoin de vous. Dans le cas d’une publicité, au contraire, c’est vous qui vous imposez, ce qui peut parfois être irritant et mener à l’effet inverse : faire fuir les prospects.

Comment faire pour cibler vos prospects ? C’est grâce au SEO rédactionnel que vous allez pouvoir attirer du trafic de qualité. Vous devez déterminer quels sont les mots-clés tapés par votre public cible lorsqu’il effectue une recherche sur votre domaine d’activité et ensuite optimiser vos pages pour ces mots-clés (titre, sous-titres, corps de texte, méta-texte…). Ainsi, lorsque les robots des algorithmes Google passeront sur votre site internet, ils pourront déterminer que le sujet dont parle votre page correspond bien à la recherche de l’utilisateur.

Concrètement, pourquoi un trafic qualifié est-il préférable ? Tout simplement parce que, comme le dit si bien l’adage, mieux vaut la qualité que la quantité. Il vaut donc mieux attirer 100 personnes vraiment intéressées par ce que vous proposez, que 1000 qui ne présentent aucun intérêt pour vous. Ces 100 visiteurs, en effet, sont bien plus susceptibles d’être convertis et d’acheter vos produits ou de faire appel à vos services. Le SEO peut donc vous aider à augmenter votre chiffre d’affaires, en rendant votre site web visible pour les bonnes personnes, au bon moment.

alternatives à la publicité

Publicités payantes

Dans une bonne stratégie numérique, il y a souvent une combinaison de plusieurs techniques pour augmenter en efficacité. Les AdWords de Google mais aussi les publicités payantes de Facebook sont des bons moyens pour toucher de nouveaux futurs clients. C’est aussi un excellent moyen de retoucher des clients existants.

Comme pour toutes stratégies d’acquisition de trafic, il faut absolument :

  • bien définir les objectifs
  • faire des calls to action pour y arriver
  • faire des landing pages pour augmenter vos chances de conversion
  • définir votre budget

Qui dit publicités payantes, dit budget. Si vous êtes parti sur l’idée de faire le plus possible seul, c’est possible, mais je vous conseille quand même de bien vous former avant. Que ce soit avec la “Google Académie” ou avec le “Blueprint” de Facebook. Ici, la moindre petite erreur peut vous coûter très cher.

Par exemple, on a des clients qui nous ont appelé désespérés parce qu’ils avaient lancé des publicités Facebook en mode automatique à durée indéterminée et avaient oublié de les arrêter.

… Ça arrive.

Il est donc toujours intéressant de se faire accompagner. Notre agence propose de faire les publicités pour vous, mais nous proposons également de vous former ou juste de vous conseiller. Chez Poush, nous essayons toujours de rendre notre client le plus autonome possible.

funnel ecommerce

Optimiser la conversion : votre mission est de vendre des produits

Il faut toujours vous rappeler que votre mission est de vendre des produits, et non de générer du trafic. Pour vendre des produits, vous devez penser au-delà de votre site et rechercher des zones d’expansion.

Sur votre site, regardez comment et où le trafic circule. Vos pages de produits sont-elles adaptées à votre personnalité ? Perdez-vous des clients potentiels au même endroit ? Si vous attirez du trafic vers votre magasin mais que rien ne se vend, corrigez les fuites de votre entonnoir de vente en optimisant soigneusement chaque page et en examinant de près vos listes de produits. Utilisez Google Analytics pour vous aider dans cette tâche.

Call to action

Posez-vous la question suivante : « Qu’est-ce que je veux que les utilisateurs fassent après avoir cliqué sur ma publicité ?”

Il peut s’agir de n’importe quoi, de passer une commande à entrer son adresse électronique pour rejoindre votre liste de diffusion.

Mettez donc en évidence les actions que vous voulez faire faire aux visiteurs avec des boutons et des “calls to actions” comme des pop up.

google analytics

Google Analytics

Google Analytics peut générer un rapport qui permet d’analyser l’activité relative aux achats sur votre site internet. Il inclut des informations sur les produits, les transactions, le panier moyen, le taux de conversion du commerce électronique, le délai avant l’achat…

Le rapport comprend les données de transaction (identifiant de la transaction, affiliation, chiffre d’affaires, livraison, taxes) et les données d’article (identifiant de la transaction, nom de l’article, code SKU, catégorie, prix, quantité).

Les avantages de cette fonctionnalité sont nombreux. Citons entre autres, le fait de savoir :

–   Quels produits se vendent le mieux et donc ceux qui correspondent le mieux à vos clients et que vous devez mettre en avant (par exemple, dans une publicité).

–   Le prix total d’une transaction ainsi que le nombre de produits achetés durant la transaction. Ainsi, si le nombre de produits vous semble trop peu élevé, vous pouvez mettre au point une stratégie spécifique pour inciter les gens à acheter plus lors d’une transaction. Par exemple, faire une ristourne de 10% pour un article, 20% pour deux articles et 30% pour trois articles.

–   Combien de temps prennent les clients avant de passer à l’acte et d’acheter votre/vos produit(s). Ainsi, vous pouvez déterminer s’ils doutent plus longtemps à certaines périodes de l’année et mettre en place des stratégies pour les influencer lors de ces moments plus compliqués.

Le marketing de partenariat

Envisagez le marketing de partenariat et d’affiliation pour renforcer la présence de votre marque. Vous pouvez par exemple vous associer à des détaillants dans vos niches d’épaule en échange d’un pourcentage de vos ventes.

Vous pouvez également offrir aux blogueurs de votre niche un échantillon gratuit de votre produit en échange de commentaires. Si vous vendez des produits sur Amazon, un moyen facile de gagner le respect et la confiance des consommateurs (et des avis) est de leur demander leur avis. Joignez à chaque produit une carte qui demande un avis honnête et fournit les coordonnées de votre entreprise (le courrier électronique suffit, sauf si vous disposez d’une ligne téléphonique dédiée au service clientèle).

Pour en savoir plus sur comment augmenter le trafic de votre site internet. Vous devez lire cet article de blog : https://www.poush.be/blog/augmenter-le-trafic-de-son-site-internet/

Ou alors cet article qui vous donne des conseils sur comment promouvoir votre site internet.

E-commerce logistic

Gérer la logistique

Dans un e-commerce, il y a également la question de la logistique qui va se poser à un moment ou à un autre.

Si vous n’avez pas opter pour un business model en flux tendu, vous aurez besoin de gérer votre stock. Vous aurez aussi besoin que votre stock en ligne soit lié au stock de votre magasin. Ce qui vous amènera à la réflexion d’un choix d’ERP pour gérer votre entreprise. C’est des questions qu’il vaut mieux penser de manière globale et dès le début de votre projet.

Si vous êtes en flux tendu, vous aurez envie que les commandes arrivent directement chez votre fournisseur. Automatiquement. Par mail ? Ou directement dans leur système ?

Ensuite, vous devrez réfléchir à la livraison. Quelle solution allez-vous prendre B-post, DHL ou une autre ? Vous devrez penser aussi à la gestion des retours, le suivi des colis, etc.

Vous l’aurez compris, la logistique est une autre prise de tête dans l’univers des e-commerces.

Surtout, il vaut mieux y réfléchir avant avec une solution globale.

Source

Conclusion :

À la fin de votre lecture, que faut-il absolument retenir de toutes les informations fournies dans cet article ? Vous l’aurez compris, faire un e-commerce et l’optimiser pour qu’il soit orienté conversions est un exercice de longue haleine. Ça demande du temps, mais aussi des compétences et de l’expertise dans de nombreux domaines différents. Il s’agit néanmoins d’un travail important, que vous devez absolument réaliser si vous souhaitez faire d’Internet une véritable source de revenus et de notoriété.

Toute la difficulté réside dans la prise de recul nécessaire pour déterminer si votre site internet est effectivement performant. Maintenant que vous avez une idée des points importants auxquels vous devez prêter attention (une stratégie SEO parfaitement réfléchie, un site internet qui se charge rapidement, avec des call-to-action aux bons endroits, etc.), vous devez réaliser un audit complet de votre site web. Il vous aidera à déterminer si tous les points repris dans ce livre blanc sont effectivement optimisés pour la conversion. Vous pourrez ainsi établir quels aspects de votre site web peuvent être améliorés et comprendre comment faire pour y parvenir.

Mais faut-il réaliser cet audit en interne ou faire appel à une agence web ?

En recourant à des professionnels, vous bénéficiez d’un regard extérieur qui assure une certaine neutralité bien nécessaire. Car évidemment, votre site web, vous le connaissez par cœur et êtes constamment dessus, d’où la difficulté d’avoir une vision d’ensemble. Un autre avantage de l’agence de communication digitale, c’est qu’elle se compose d’experts. Ces derniers sont donc parfaitement au courant des pratiques et des techniques actuelles.

Chez Poush, nous réalisons des audits approfondis pour analyser différents points cruciaux de votre site web : l’expérience utilisateur qu’il propose, son ergonomie, son contenu, la modernité de son design, l’efficacité de la stratégie SEO mise en place… Bref tous les éléments importants pour vérifier que votre site internet est effectivement performant.