Actions à mettre en place pour préparer l’après crise

Préparer l'après-crise

Quelques actions de communication à mettre en place par vous-même.

Vers un marché du travail nouveau

Le 4 mai, les autorités belges ont décidé de commencer tout doucement le déconfinement. Pour beaucoup de petites et moyennes entreprises, cette décision est source de questionnement. Surtout que le risque d’une 2e vague est bien présent !

C’est une certitude, le marché du travail sera indéniablement impacté par la crise du Covid-19. Au-delà de toute question économique, en effet, la crise actuelle a permis de mettre en exergue les limites des processus de vente et de communication traditionnels et l’impact énorme du manque de stratégie digitale sur les entreprises. Une prise de conscience forcée mais généralisée, qui entraînera sans doute de nouvelles mesures au sein des sociétés. La transition vers l’online est en marche.

By Rand Fishkin de SparkToro

Mais concrètement, que faire en cette période d’incertitude économique ? Faut-il stopper toute démarche marketing et ne plus communiquer avec vos clients et prospects ? Ou, au contraire, continuer comme si de rien n’était ? Comment adapter vos services et votre communication à cette période particulière ? Et qu’en est-il de l’après confinement ? Que pouvez-vous mettre en place pour vous y préparer au mieux ?

Autant de questions compliquées qui méritent bien des réponses. C’est pourquoi, nous avons souhaité vous donner quelques clés de réflexion et quelques conseils concrets, très faciles à mettre en place par vous-même pour continuer à communiquer avec votre public cible, adapter votre communication et préparer votre reprise.

1e étape : continuez à communiquer avec votre public cible

Par téléphone ou par email, vous avez déjà certainement pensé à informer vos clients et prospects des mesures prises par votre entreprise (fermeture, service réduit, support toujours actif…). N’oubliez pas néanmoins de garder contact avec chacun d’eux et ce, de la manière la plus humaine possible et avec beaucoup d’empathie. Si cette période de confinement se prête mal à un discours de vente agressif, elle est cependant l’occasion de travailler à la fidélisation de votre communauté en demandant simplement des nouvelles, en proposant de l’aide comme du coaching à distance, par exemple.

Voici quelques astuces que vous pouvez facilement mettre en place vous-même.

Pop-up informatif

Intégrez un pop-up informatif à votre site internet pour expliquer la situation de votre entreprise. Indiquez-y vos informations de contact et expliquez-y les adaptations mises en place au sein de votre entreprise. L’objectif ? Permettre aux personnes qui vous cherchent d’obtenir par elles-mêmes toutes les informations nécessaires sans devoir téléphoner pour les recevoir.

Pop-up informatif de Gégo Toyota Team

Réseaux sociaux

Communiquez régulièrement sur les réseaux sociaux en partageant des conseils en lien avec votre secteur d’activité. Pour chaque post, demandez-vous comment vous pouvez aider votre public à mieux vivre ce confinement. Il est important de faire ressortir le côté humain de votre entreprise, tout en vous positionnant comme expert dans votre domaine d’activité bien sûr. Soyez créatif mais également réactif : répondez aux commentaires et engagez la conversation avec votre communauté.

Publication de Burger King

Newsletters

Si vous possédez une base de données GDPR Ready, c’est le bon moment pour créer une newsletter qui fournirait diverses petites astuces utiles. Vous êtes dans l’Horeca ? Pourquoi ne pas envoyer une recette à cuisiner en famille toutes les semaines ? Votre secteur d’activité, c’est plutôt le prêt à porter ? Proposez votre tenue de la semaine. Vous êtes dans la construction ? Envoyez un tuto bricolage pour occuper les enfants. Les solutions sont nombreuses et il en existe pour chaque secteur d’activité.

Newsletter de Voo

Visuels

Profitez du temps qu’il vous est offert pour mettre au point des illustrations ou pour improviser une petite séance photo made in maison. Prenez le temps de cadrer, de mettre en scène, de retoucher vos visuels pour attirer les regards. Si vous en avez l’occasion créez-vous une petite bibliothèque pour déjà avoir de beaux visuels à utiliser lors de la reprise.

2e étape : réfléchissez au moyen le plus simple d’adapter votre offre de service

En ces temps de crise, il nous faut penser vite et bien. Si certaines activités se prêtent facilement au télétravail, notamment la vente de certains services, c’est moins le cas d’autres secteurs, comme la vente de produits considérés comme non-essentiels. Que votre entreprise se situe dans l’une ou l’autre situation, il faut adapter votre manière de travailler, voire même réfléchir à des nouveaux services à mettre en place.

Adapter ses services au télétravail

Pour les entreprises pour lesquelles le télétravail est effectivement possible, voici quelques astuces pour faciliter la communication en interne et en externe.

Plateforme de vidéoconférence gratuite

Pour faire vos réunions avec vos collègues mais aussi avec vos clients, un seul mot d’ordre : la vidéoconférence. Et pour ce faire, outre le traditionnel Skype, il existe un très grand nombre d’applications en ligne ne nécessitant aucun téléchargement spécifique. Citons, entre autres, Google Hangout, Zoom ou encore Whereby… Vous avez la possibilité de voir, de discuter et même de partager votre écran pour vos présentations en direct.

By Whereby

Solution de gestion des temps

Si vous n’en possédez pas encore, c’est peut-être le bon moment pour investir dans une solution de gestion des temps et du personnel. Grâce à elle, chacun pourra encoder ses heures prestées, consulter son agenda, se voir attribuer des tâches spécifiques. Bien sûr, en tant qu’agence digitale nous ne sommes spécialistes dans ce type d’outils. Nous pouvons néanmoins déjà vous conseiller ceux que nous connaissons. Parmi les versions payantes, en effet, on trouve notamment Teamleader, que nous utilisons chez Poush et dont nous sommes très contents. Il y a également notre client Protime, la plateforme Monday ou encore Teamwork dont la version de base reste très abordable.

By Teamleader

Et si une solution complète n’est pas d’actualité en ce moment pour votre entreprise, sachez qu’il existe des plateformes gratuites qui permettent de gérer au mieux les tâches de chacun, comme par exemple Trello ou encore Asana et Airtable dont les versions de base offrent déjà de belles opportunités.

Call d’équipe et groupe WhatsApp, Slack, etc.

Des communications en interne sont importantes pour s’assurer que personne n’a de questions, que tout le monde sait clairement ce qu’on attend de lui et surtout, vérifier le moral des troupes. Alors un call quotidien en fin de journée pour parler du travail effectué et du planning du lendemain est une excellente idée.

Pour communiquer plus facilement durant la journée, vous pouvez aussi créer une conversation WhatsApp ou Messenger regroupant tous les membres de votre équipe. C’est gratuit et facile à mettre en place. Une autre solution, ce sont toutes les plateformes de communication collaborative, telles que Slack, Spike ou Microsoft Teams.

By WhatsApp

Adapter ses services de vente

Et si vos services ou produits ne se prêtent pas au télétravail ? Alors, notre meilleur conseil : brainstormez ! Rassemblez vos équipes via vidéoconférence et, ensemble, réfléchissez aux solutions qui s’offrent à vous.

La vente en ligne

Si votre produit peut effectivement se vendre sur le Web, c’est peut-être le bon moment pour proposer un service de commande en ligne et de livraison à domicile. Pas besoin d’un e-commerce complet et donc de grandes connaissances en digital pour ça. Un simple formulaire de contact sur votre site est suffisant. N’oubliez simplement pas d’indiquer vos conditions de vente (livraison gratuite ? à partir de combien ? dans quels délais ? moyens de paiement ?). Les exemples de vente en ligne sont nombreux. Vous êtes coach et vous proposez des formations ? Vous pouvez toujours le faire via des plateformes de téléconférence comme celles expliquées plus haut. C’est peut-être une solution provisoire avant de proposer de l’e-learning et des formations en ligne par la suite, après le confinement. Basic Fit, par exemple, a créé une application mobile pour continuer à s’entraîner à la maison.

Et si vous décidez de vous lancer dans l’aventure complète avec une boutique en ligne, les solutions aussi sont diverses et variées. Chez Poush, nous sommes spécialisés dans la création de site e-commerce avec WordPress. Mais d’autres plateformes existent également comme Shopify ou Prestashop. Le choix de votre prestataire dépend beaucoup du produit que vous vendez. Et si vous n’avez pas la possibilité de créer votre propre e-commerce à l’heure actuelle, il existe d’autres solutions également. Vous pouvez, en effet, vous inscrire sur des plateformes de vente en ligne. Etsy, par exemple, propose des produits venant d’artisans. Et même si c’est un grand groupe et que nous préférions tous consommer local, il reste également la plateforme Amazon qui fonctionne toujours pour le moment et sur laquelle vous pouvez vendre vos produits.

Si vous avez besoin de conseil pour choisir une plateforme, n’hésitez pas nous envoyer un email via la page contact. Nous vous conseillerons bien volontiers.

Facebook

Boutique Facebook

Saviez-vous que Facebook vous permettait également de créer une boutique sur votre Page ? Il vous suffit d’encoder vos produits dans des fiches reprenant différentes informations et d’intégrer un bouton « Acheter ».

Services complémentaires

Si votre activité ne peut ni se faire en télétravail, ni passer par la vente en ligne, alors réfléchissez aux services complémentaires. Vous pouvez décider d’offrir du contenu à vos clients via des vidéos, des formations en ligne, des webinaires, des livres blancs, des podcasts… Voyez si, à votre niveau, il n’est pas possible de faire comme les coaches sportifs dont nous parlions précédemment et qui proposent des entraînements collectifs en ligne.

Bien sûr, dans tous les cas, l’enjeu est de communiquer sur ces adaptations. Dès lors, les outils de la première étape de cet article (réseaux sociaux, newsletters…) vous seront une fois de plus utiles.

Travail d'équipe

3e étape : préparez l’après crise

Le propre même d’une crise sanitaire comme celle que nous vivons actuellement, c’est qu’elle est difficile à prévoir. Lorsqu’elle arrive, chaque entreprise est bousculée et doit repenser sa communication et son marketing dans la précipitation. En revanche, et c’est peut-être l’un des atouts du prolongement des mesures de confinement, le temps qu’il nous est donné pour préparer la relance de nos activités est plus long. À nous, dès lors, d’en faire bon usage.

Préparer en interne

C’est indéniable, le Covid-19 aura des répercussions énormes sur le secteur professionnel. Il y aura sans aucun doute un après Coronavirus auquel nous devons impérativement réfléchir si nous souhaitons que la reprise se passe dans les meilleures conditions possibles.

Au sein même des entreprises, des mesures devront être prises, cette fois-ci en vue de faciliter le retour au travail. Il faudra mettre en place des actions pour remobiliser les équipes et éviter un taux d’absentéisme important, vérifier le moral des troupes, gérer également les congés qui auront été reportés… Vous devez vous dire que cette crise est une opportunité pour vos ressources humaines. C’est l’occasion de prouver à vos équipes à quel point vous les appréciez. Pour penser à toutes ces mesures, créer une cellule stratégique est une bonne idée. Son objectif sera de réfléchir au monde après le Coronavirus, aux conséquences certaines et moins certaines de cette crise, à l’impact sur votre entreprise et la meilleure manière de le limiter.

Préparer en externe : gérer son marketing de relance

Mais si l’après Coronavirus se travaille en interne, il ne faut pas oublier non plus la communication externe de votre entreprise. Après de nombreuses semaines à tourner au ralenti, lorsque l’activité reprendra, il faudra être sur tous les fronts pour vous rappeler au bon souvenir de vos clients et prospects. Attention que l’espace « médiatique » sera bien plus surchargé que maintenant. Nous vous conseillons de commencer cette phase dès maintenant pour ne pas perdre le contact avec vos clients.

Pour vous aider à préparer votre reprise dans les meilleures conditions possibles, voici quelques actions que vous pouvez très facilement mettre en place.

Campagnes de notoriété

Pour rappeler au public que vous êtes là, préparez déjà quelques campagnes publicitaires. Facebook, par exemple, permet de préparer en brouillon des publicités dont l’objectif est d’assurer la notoriété de votre marque. Il vous suffira de les lancer lorsque nous verrons enfin arriver la fin du confinement. Attention, néanmoins à ne pas être trop agressif dans votre discours de vente. Il faudra trouver le juste milieu pour attirer sans avoir l’air de pousser à l’achat. N’oubliez pas que le mot d’ordre en matière de communication sera la bienveillance et l’empathie.

SEO optimisation

Travailler votre visibilité naturelle sur le Web

Profitez également du temps qu’il vous est donné pour optimiser dès à présent votre site web et être ainsi au top de votre forme au moment de la reprise.

Pour tout ce qui est suivi de référencement et optimisation de la santé de votre site internet, chez Poush, nous travaillons avec SEMrush. Vous pouvez profiter de 7 jours d’essai gratuit. C’est le moment de le faire !

SEO local

Si votre entreprise cible une zone géographique bien précise, alors le SEO local est une technique à valoriser pour être davantage visible dans les résultats des moteurs de recherche comme Google. Cette période de ralenti est donc l’occasion pour vous de travailler votre présence dans ce que nous appelons le pack local (résultats listés sur une map qui arrivent avant ceux naturels lorsqu’on effectue une recherche géolocalisée). Pour ce faire, prenez un peu de temps pour créer ou compléter votre fiche Google My Business : ajoutez-y vos informations professionnelles, des images et gérez notamment vos références en répondant aux commentaires et recommandations. Inscrivez-vous également dans des annuaires en ligne locaux, comme Yelp, Trip Advisor, Trustpilot, par exemple.

Optimiser votre site web

Pour être certain que votre site sera le plus performant possible à la reprise de vos activités, optimisez-le. C’est le bon moment, en effet, pour que vous :

  • Optimisiez vos pages existantes en rajoutant du contenu sur celles qui en manquent et en intégrant plus de mots-clés du champ sémantique. Actualisez vos pages services qui ont sans doute évolué depuis que vous avez créé votre site internet.
  • Travailliez vos backlinks en proposant de faire du guest blogging (rédiger un article pour le blog d’un autre site et ajouter un lien vers le vôtre), en contactant vos partenaires et fournisseurs pour leur demander s’ils veulent bien faire un lien vers vous. Inscrivez-vous également dans des annuaires en ligne locaux, comme ceux cités juste au-dessus.
  • Créiez les nouvelles pages auxquelles vous pensez depuis un moment mais pour lesquelles vous n’aviez pas encore eu le temps. Vous proposez un nouveau service, un nouveau produit ? C’est le moment de faire en sorte de vous positionner dessus pour être au top de votre forme au moment de la reprise.

Rédiger des articles de blog

Bien que le moment soit propice à la rédaction d’articles de blog de type « conseils », n’oubliez pas pour autant de les rédiger selon les bonnes pratiques du SEO. Vous serez ainsi présents pour vos clients et prospects tout en vous positionnant sur de nouveaux mots-clés intéressants pour votre activité. C’est également l’occasion de vous mettre d’avance sur votre calendrier éditorial en rédigeant les prochains articles. De quoi gagner du temps pour quelques mois déjà !

Nous espérons sincèrement que ces quelques conseils vous aideront autant que possible pour surmonter cette crise et restons à votre disposition pour répondre à vos éventuelles questions.

À très bientôt pour de nouvelles astuces et surtout, prenez soin de vous.

L’équipe Poush.