Pourquoi et comment créer un site internet d’entreprise ?

Agence création de site internet: 5 questions à se poser avant la création d'un site

Votre entreprise envisage de se lancer dans un projet de site internet ? Alors, vous vous posez sans aucun doute beaucoup de questions. Comment créer un site internet d’entreprise ? Pourquoi le Web est-il tellement important pour votre entreprise ? Que peut-il vous apporter ? Devez-vous vous diriger vers une plateforme de sites gratuits ? Ou plutôt faire confiance à une agence web ? Est-ce qu’un cahier des charges est nécessaire ? Et que doit-il contenir pour être le plus efficace possible ? Autant de questions auxquelles nous allons essayer de répondre dans cet article.

Nous vous donnerons ensuite quelques pistes sur la manière dont votre site internet optimise votre présence digitale et vous apporter de grandes opportunités de trafic et de conversions.

Cliquez sur les liens pour lire le chapitre !

Pourquoi et comment faire un site internet pour votre entreprise ?

  1. Un site internet est un avantage concurrentiel pour votre entreprise

    Augmentation de votre visibilité, ouvert 24h sur 24, expérience client… voici quelques avantages de créer un site internet pour votre entreprise.

  2. Une agence création de site internet est atout pour votre entreprise

    Stratégie de communication, positionnement dans les moteurs de recherche, expertise… L’agence web est votre partenaire de choix.

  3. Un cahier des charges permet à votre entreprise de poser un cadre

    La création d’un cahier des charges est une étape indispensable. Il possède, en effet, de nombreux avantages, tant pour votre entreprise que votre prestataire web. Retrouvez les points importants pour rédiger votre cahier des charges.

  4. Un site internet pour optimiser votre présence digitale

    Découvrez comment un site web efficace peut vous permettre d’optimiser votre présence digitale, sans publicité.

  5. Site web et publicité digitale : comment créer une landing page performante ?

    Créer une landing page est un excellent moyen d’atteindre vos objectifs spécifiques sur le web.

Un site internet est un avantage concurrentiel pour votre entreprise

Créer un site internet pour son entreprise est une excellente idée. Ne pas en avoir à l’heure actuelle, c’est prendre le risque de perdre toute une part de marché, pourtant importante. Car le Web est désormais un lieu de prospection très puissant. Pensez-y ! Que faites-vous lorsque vous souhaitez acheter un produit ou faire appel à un service ? Vous effectuez une recherche sur Google ou un autre moteur de recherche. Eh bien ! Sachez que vos clients et prospects font de même. Il est donc important non seulement d’être présent sur Internet mais également d’être bien positionné dans les SERP (pages de résultats Google). C’est en remplissant ces deux conditions, en effet, que vous parviendrez à attirer de nouveaux clients.

Site vitrine et site e-commerce

Le site vitrine a pour but de présenter votre entreprise et ses produits : il contient tous les renseignements utiles pour les internautes afin qu’ils puissent en apprendre davantage sur vous, votre histoire, vos valeurs et vos produits ou services. Un site vitrine est donc comparable à un catalogue. Son objectif est de vous assurer une présence digitale et d’informer les internautes sur votre activité. C’est pourquoi il est souvent assimilé à une carte d’identité sur le Web.

Le site e-commerce, bien qu’il fournit également ces informations, a pour objectif principal de vendre en ligne, avec un système de facturation et de livraison, ce qui évite tout déplacement des clients. De plus, un site marchand ne ferme jamais, les internautes peuvent acheter partout et au moment où ils le souhaitent.

Dès lors, la boutique en ligne est-elle plus intéressante qu’un site vitrine ? Tout dépend bien évidemment de l’entreprise elle-même. Gardez en tête que tous les domaines d’activité ne se prêtent pas à l’e-commerce. De plus, tout le monde ne possède pas le budget et la logistique nécessaires comme avoir un stock suffisant ou une main d’œuvre suffisante pour l’envoi des colis, couvrir des frais de transports éventuels, etc.

D’ailleurs, ce n’est pas parce que le site vitrine présente simplement votre entreprise qu’il ne détient pas, lui aussi, des objectifs de vente. Ceux-ci sont simplement indirects : l’objectif n’est pas de vendre un produit bien précis mais plutôt de générer une prise de contact via un formulaire ou une demande de devis, par exemple. Il s’agit ensuite de concrétiser ces conversions en faisant de ces prospects de véritables clients.

Pourquoi avoir un site internet : les avantages pour votre PME

1. Le site web apporte de la visibilité

Un site web d’entreprise bien conçu et bien géré est un formidable outil de marketing pour votre PME. Il vous apportera une visibilité non négligeable et renforcera votre image de marque.

C’est une véritable source d’informations sur votre entreprise. Il vous donne l’occasion de vous présenter, de raconter votre histoire, vos valeurs, votre vision mais aussi votre expérience professionnelle.

Au travers de votre site web, vous pourrez également vous démarquer de la concurrence grâce à une présentation détaillée de vos produits et services et l’utilisation d’arguments de vente percutants.

Afin d’augmenter la visibilité de votre site web, vous pourrez utiliser comme leviers : le référencement naturel, le référencement local sur les applications de Google, la création de campagnes publicitaires Google Ads et la publicité sur les réseaux sociaux.

2. Votre entreprise reste ouverte 7j/7, 24h/24

Avoir un site web, c’est avoir une vitrine accessible 24h/24 7j/7 partout dans le monde. Votre site web sera un véritable catalogue interactif de vos produits et services qui pourra évoluer facilement dans le temps. Il permet une multitude de possibilités grâce à ses fonctionnalités et à son design. Si en plus, votre site web comprend un webshop, vous pourrez vendre à n’importe quelle heure du jour ou de la nuit. En outre, votre site vous ouvrira peut-être les portes du marché international.

prix d'un site internet

3. L’interaction avec vos clients et vos prospects

Plus besoin de téléphoner ou se déplacer dans un point de vente pour répondre aux questions. Le site web permet d’échanger avec vos clients instantanément. Prenons l’exemple d’un questionnaire en ligne. En plus de satisfaire vos clients en leur apportant une réponse rapide, vous allez vous aussi tirer profit de cette fonctionnalité en récoltant des informations précieuses.

Grâce à ces échanges et au retour sur expérience quasi instantané qu’offre le web, vous aurez l’opportunité de modifier le contenu et la mise en page. Il faut que votre site web corresponde au mieux aux besoins de vos visiteurs et améliore leur expérience utilisateur.

Voici d’autres exemples de fonctionnalités qui permettent d’interagir avec votre clientèle :

  • une section blog
  • une messagerie instantanée (chat)
  • une section « membre » qui permet de suivre l’évolution des commandes, des facturations, etc.
  • un support client

Grâce à une bonne stratégie de communication en marketing sur le web, vous gagnerez en visibilité et renforcerez la satisfaction de vos clients.

création de Site web Sageo

4. Le site web, une source intarissable d’informations pour votre entreprise

Grâce à votre site web et à un outil statistique (le plus populaire étant Google Analytics), vous allez pouvoir retirer beaucoup d’informations sur vos cibles marketing et sur votre marché :

  • Quelles sont les pages les plus visitées de votre site ?
  • Combien de visites vous recevez par jour ou par mois ?
  • Combien de temps vos visiteurs passent-ils sur les différentes pages de votre site ?
  • Où se situe votre zone de chalandise ?
  • Quel est le taux de rebond de votre site ?
  • Quels mots-clés vous permettent de bien vous positionner sur Google ?

Lorsque vous aurez recueilli toutes les réponses, vous serez à même d’analyser les habitudes de consommation de votre clientèle, ce qu’ils aiment, ce qu’ils recherchent, etc. Vous pourrez alors créer des actions de communication beaucoup plus efficaces car elles seront adaptées aux besoins des différents segments marketing de vos cibles.
Cela aura comme conséquence positive d’augmenter le taux de conversion de vos visiteurs en clients.

5. Facilitez-vous les tâches administratives et logistiques

En plus d’être une vitrine pour votre entreprise, votre site web peut être un outil de logistique fantastique. Économisez du temps avec des fonctionnalités en ligne comme une boutique, un calendrier d’évènements, la possibilité de réserver, de s’inscrire ou encore de prendre rendez-vous.. Pour chaque domaine d’activité, il existe au moins une fonctionnalité qui simplifiera votre travail. Et bien d’autres sont encore à venir !

User marketing digital

6. Contrôler votre communication et votre e-réputation

Aujourd’hui, le consommateur est devenu un «  influenceur  ». Il évaluera et commentera vos produits/services. Ses appréciations seront évidemment consultées par de nombreuses personnes qui, avant d’acheter, voudront se faire une idée. C’est là qu’intervient la nécessité d’avoir un site web pour votre PME. Ces influenceurs feront des commentaires positifs ou négatifs directement sur votre site plutôt que sur un forum plus ou moins obscur. Vous aurez donc l’occasion d’en tirer profit en mettant en avant les commentaires positifs et en ayant un droit de réponse directe aux commentaires négatifs.

Ensuite, si votre site web est correctement référencé, il apparaitra en premier dans Google suite à une requête sur votre nom d’entreprise. Il ne tiendra alors qu’à vous de communiquer les bonnes informations à vos cibles. Fini pour les visiteurs de passer par un site intermédiaire qui ne sera pas obligatoirement à jour par rapport à des informations comme les heures d’ouverture, les prix, les promotions, les produits/services disponibles, etc.

7. Un site web apporte de la crédibilité à votre entreprise

Aujourd’hui, le consommateur belge s’informe sur internet avant d’acheter un produit ou faire appel à un service de se renseigner sur internet. Dès lors, ne pas avoir de site internet va éveiller un sentiment d’incertitude chez lui. De même, il ne faudra pas plus de quelques secondes à l’internaute pour se faire une mauvaise idée de votre société s’il considère que votre site web a un design en décalage avec votre activité ou qu’il contient des informations qui ne sont pas à jour ou pire, erronées.

A contrario, un site web bien réalisé avec des informations claires et à jour, un design recherché et une ergonomie optimisée donnera une image professionnelle de votre entreprise. Grâce à un bon site web, votre entreprise pourra même apparaitre plus grande et plus établie qu’elle ne l’est en réalité.

8. Internet : un canal publicitaire bon marché

La publicité sur Internet a dépassé celle à la télévision, à la radio et dans la presse écrite. Sans surprise, la majorité des dépenses publicitaires des entreprises concerne Google et Facebook. Il est donc important pour les marques d’investir dans la publicité digitale. Ses avantages sont d’ailleurs nombreux :

  • Elle est moins coûteuse (bien que cette tendance s’inverse peu à peu).
  • Elle se met rapidement en place.
  • Elle ne cible plus une masse de personnes mais bien un individu, ce qui optimise son impact vu qu’elle est plus précise.
  • Elle permet d’entamer des conversations directement avec les clients.
  • Elle facilite la récolte d’informations sur les leads et vous mesurerez avec précision, grâce à des logiciels spécialisés, le retour sur investissement (ROI).
  • Elle donne un retour au jour le jour sur ce qui a fonctionné ou non, ce qui permet de l’ajuster plus rapidement si nécessaire.

Un site web bien agencé et bien référencé sera tout aussi efficace voire davantage qu’une publicité dans la presse papier, à la radio ou à la télévision. Avantage supplémentaire, contrairement aux autres médias où pour chaque action vous devez créer une publicité spécifique, la promotion sur votre site web se fait, elle, en quelques clics. En outre, vous pourrez employer des éléments déjà utilisés pour des campagnes précédentes.

9. Un moyen efficace de se différencier de la concurrence

Votre site web est un outil qui reflète le sérieux et le professionnalisme de votre entreprise. Avec un concept, un design, une ergonomie ou encore des fonctionnalités spécifiques, vous vous démarquerez de la concurrence et attirerez davantage de prospects. Attention cependant à ne pas basculer dans l’exagération et développer un site web dans lequel votre clientèle ne se retrouverait pas.

10. Un site web : un actif supplémentaire au patrimoine de votre société

Peu de gens le savent, mais le site web fait partie des actifs du patrimoine de votre société. Au fur et à mesure que le temps passe, celui-ci va continuer à prendre de la valeur. Imaginons que vous vendiez votre entreprise et que celle-ci possède un site web qui dégage de la valeur ajoutée. La valeur de revente de votre entreprise sera évaluée à la hausse sur base de cette valeur accumulée par votre site web.

alternatives à la publicité

11. Un site internet : plus efficace qu’un réseau social

Si vous voulez attirer des clients, il vaut mieux avoir les deux, c’est-à-dire posséder un site vitrine et être présent sur les réseaux sociaux. Les deux, en effet, sont complémentaires. L’avantage des réseaux sociaux, c’est qu’ils sont « gratuits », ou du moins que l’inscription l’est. Mais si vous voulez que vos publications et/ou publicités aient de la visibilité et un impact plus fort, il vous faudra payer et ce, en plus du temps que cela vous prend déjà. De plus, Facebook & Cie sont faciles à mettre en place et vous pouvez très vite vous entourer d’une communauté plus ou moins fiable.

Le site internet lui, encore une fois, présentera votre entreprise et ses produits ou services. Le site va regrouper toutes vos informations, ce qui est plus compliqué sur les réseaux sociaux. Sur les réseaux sociaux, vous êtes également restreint au niveau du design, par exemple. Même si vous pouvez le personnaliser en y ajoutant une photo de profil ou de couverture selon l’image de votre entreprise, par exemple, les possibilités créatives restent limitées. Il est donc plus difficile de se démarquer. En effet, sur un site internet vous pouvez faire comme bon vous semble et offrir une meilleure expérience utilisateur à vos visiteurs et clients. Ce sont donc tous les deux de bons moyens d’attirer des internautes mais un site web a besoin des réseaux sociaux et inversement.

| Retourner à la table des matières |

Pourquoi faire confiance à une agence pour la création de votre site internet ?

Un site internet d’entreprise ne se fait pas en un jour. Il s’agit d’un travail qui demande du temps mais aussi et surtout, des compétences. Contrairement à ce que certaines plateformes laissent entendre, créer un site web gratuit et facile n’est pas forcément une bonne idée. Le simple fait d’en posséder un n’a aujourd’hui plus rien d’exceptionnel. La grande difficulté, c’est donc d’en créer un avec de véritables objectifs et une stratégie pour les atteindre.

Site web de Dodo Coaching

Vous souhaitez plus de nouveaux clients ?

Nous vous aidons à réaliser un site internet efficace avec :

  • Une analyse pointue de votre projet
  • Un référencement naturel optimal
  • Un accompagnement continu
  • Une stratégie marketing digital

Créer un site internet gratuit et facile : les inconvénients

Si ces plateformes de création de sites web vous font miroiter un résultat rapide et efficace, il s’avère que les inconvénients de ce type de système sont en fait nombreux.

Gratuits, oui mais jusqu’à un certain point

En réalité, les formules gratuites de ces plateformes sont très peu fournies en matière de fonctionnalités : en fonction des plateformes, vous n’avez pas de responsive design (pourtant indispensable de nos jours), votre nom de domaine est un sous-domaine de la plateforme, votre site n’est pas optimisé pour le SEO… Si vous voulez un outil qui soit un minimum efficace, vous devez payer une certaine somme tous les mois. La formule la plus complète tourne généralement autour de 25€/mois, soit environ 300€/an. Pas si cher, nous direz-vous ! Oui… sauf que vous payez cette somme indéfiniment. On vous explique pourquoi au prochain point.

Pas de transfert de données possible

En règle générale, ces plateformes ne permettent pas d’effectuer un transfert de données. Cela signifie donc que si vous souhaitez un jour changer votre site web, pour en créer un davantage professionnel, par exemple, vous devez tout recommencer depuis le début. En d’autres termes, à moins de vraiment vouloir reprendre tout à zéro, vous êtes coincé avec votre site. Du coup, 25€/mois paraît bien moins intéressant, non ?

Une utilisation pas toujours si simple

Certaines plateformes vous permettent de créer un site internet un peu plus complexe, par exemple un site d’e-commerce (mais du coup, probablement pas gratuitement). Dans ce cas, créer votre site prendra certainement un peu de temps. Pourquoi ? Parce qu’il vous faudra apprendre les ficelles de vos différentes fonctionnalités. Si les installer peut aller vite, ça ne veut pas dire que vous saurez directement les maîtriser. Il vous faudra donc apprendre à gérer votre site : intégrer votre base de données de produits, lier vos stocks au site, créer un support en cas de problème de commande…

Des connaissances en webdesign requises

De même, être webdesigner est tout un métier. Même si vous avez un bon sens de l’esthétique, ça ne signifie pas que vous ferez les bons choix en termes de webdesign : sur Internet, en effet, il faut savoir allier le beau à l’efficacité. Ainsi, lors de la création graphique d’un site, tout est réfléchi pour qu’il soit le plus compétitif possible : la police utilisée, les espacements pour permettre au texte de respirer, l’emplacement des call-to-action,… Si le site internet de votre PME est très design mais mal pensé, il ne sera donc pas performant et ne vous permettra pas d’atteindre vos objectifs.

Souvent peu de possibilités de personnalisation

Bien que vous puissiez choisir vos photos et rédiger vos textes, vous ne bénéficiez pas d’une bibliothèque de thèmes, de fonctionnalités et d’outils énorme. On constate donc de fortes ressemblances entre les sites internet gratuits. Pas l’idéal si vous souhaitez un site web unique et qui vous ressemble. Pas l’idéal non plus si vous désirez vous distinguer de vos concurrents.

Des connaissances en SEO nécessaires

De nos jours, un site web qui n’est pas référencé ne sert pas à grand-chose, à moins de dépenser beaucoup d’argent dans des annonces Google Ads (annonces publicitaires payantes de Google). Un bon référencement naturel SEO est indispensable pour que vos clients et vos futurs clients puissent vous trouver facilement lorsqu’ils effectuent une recherche dans un moteur de recherche (comme Google, Bing, Yahoo). Sans cela, le site web de votre PME serait complètement invisible, perdu parmi tous les autres sites qui existent.

Oui mais voilà, optimiser son site web au référencement SEO n’est pas si simple : on ne s’improvise pas expert en référencement naturel, cela s’apprend et demande beaucoup de temps et de patience. En plus, la concurrence sur les mots-clés est rude, ce qui veut dire que vous devez étudier attentivement les mots-clés sur lesquels vous positionner et multiplier les techniques de référencement naturel (copywriting orienté SEO, méta-balises, titres de page optimisés, blog…) pour espérer des résultats positifs. Il y a des outils comme SEMrush qui pourront vous aider. C’est un outil que nous utilisons fréquemment chez Poush. Mais, c’est un travail fastidieux qui nécessite de l’huile de coude.

L’agence web, un véritable partenaire pour votre PME

Faire appel à une agence de création de sites internet est donc un véritable atout pour les entreprises qui souhaitent mettre au point un bon site web, qui leur permettra de se distinguer de leurs concurrents et d’être important sur Internet. Grâce à elle, vous bénéficiez de l’expertise de professionnels du Web qui réaliseront pour vous une stratégie de communication et de marketing efficace.

Une agence web:

Vous bénéficierez ainsi d’un site web performant, qui donnera à votre entreprise ou votre activité une image professionnelle tout en améliorant votre visibilité et votre chiffre d’affaires.

| Retourner à la table des matières |

L’importance d’un cahier des charges pour la création de votre site web

Pourquoi rédiger un cahier des charges ?

L’objectif d’un cahier des charges est avant tout de vous permettre de définir précisément votre projet, vos besoins et vos attentes. Il est donc utile tant pour votre futur prestataire web que pour vous.

  • Pour votre entreprise, en effet, il incite à une réflexion collective. Grâce à lui, vous allez ordonner vos idées et examiner chaque aspect de votre projet. Celui-ci n’en sera que plus solide, tout comme votre demande lorsque vous contacterez des agences.
  • Pour votre futur prestataire, le cahier des charges sert de cadre, de ligne de conduite. Il permet de contextualiser votre projet au sein de votre entreprise mais aussi sur votre marché et sert de support pour vous proposer un devis précis, le mieux adapté possible à vos besoins.

Les questions à se poser pour un cahier des charges adapté

Créer un site web n’est donc pas un geste anodin pour les entreprises. Cela demande une réflexion approfondie et ce, avant même de se lancer dans l’aventure. Pour vous y aider, Poush a décidé de relever quelques questions que vous devez impérativement vous poser avant de commencer votre projet. Celles-ci vous aideront dans la rédaction de votre cahier des charges, un document essentiel pour la création de votre site internet.

Présentation de votre projet : quels objectifs poursuivez-vous ?

Avant toute chose, votre cahier des charges pour un site internet efficace doit contenir une présentation globale de votre entreprise et de son projet. Qui vous êtes, quels sont votre logo et votre charte graphique, quels sont les objectifs du site, quel est votre public cible, quelles zones géographiques vous souhaitez couvrir… Autant de questions auxquelles vous devez répondre.

Si elles sont bien sûr toutes importantes, il n’en reste pas moins que la plus essentielle consiste à déterminer le rôle que jouera votre site, c’est-à-dire le ou les objectifs qu’il poursuivra. Ceux-ci sont nombreux et variés et peuvent, dans certains cas, être combinés.

  • Vendre vos produits et vos services en ligne
  • Augmenter votre notoriété
  • Présenter mon entreprise et mes produits/services
  • Acquérir de nouveaux clients
  • Fidéliser votre clientèle
  • Etc.

Pour chacun de ces objectifs, une stratégie bien spécifique doit être mise en place. Par exemple, si vous souhaitez fidéliser votre clientèle, vous pouvez créer un blog sur lequel vous publiez régulièrement des conseils pertinents qui lui donneront envie de revenir régulièrement pour en lire de nouveaux. Ou vous pouvez mettre en place un système de compte personnel qui permet aux clients de s’identifier pour suivre une commande ou avoir des avantages promotionnels.

Compétences de l’agence web : quels sont les services nécessaires pour votre projet ?

La deuxième grande partie du cahier des charges de votre nouveau site web concerne les compétences de l’agence nécessaires pour répondre à vos objectifs. Bien sûr, vous attendez d’elle qu’elle puisse vous aider dans la création de votre site. Mais ce n’est pas le seul service dont vous pourriez avoir besoin. Vous pourriez également attendre d’elle qu’elle réalise un audit concurrentiel, qu’elle vous fournisse un accompagnement stratégique, qu’elle vous aide à mettre en place un positionnement SEO performant ou qu’elle rédige pour vous le contenu texte de votre site.

Audit : comment la concurrence travaille-t-elle ?

Parmi les services complémentaires, vous pourriez vouloir réaliser un audit concurrentiel. Suivre le niveau des concurrents sur le Web est important. Est-ce qu’ils sont de véritables concurrents, difficiles à battre ? Ou, au contraire, passer devant eux ne sera pas tellement compliqué ? Ce sont-là des questions que vous devez vous poser. L’objectif de l’analyse concurrentielle est alors de déterminer les pratiques (bonnes et un peu moins bonnes) de vos concurrents et les moyens de vous distinguer d’eux.

Il est donc important de réfléchir vous-même aux concurrents de votre site internet. Attention cependant de ne pas vous limiter aux concurrents que vous connaissez. Les mieux référencés sur des mots-clés importants ne sont pas toujours ceux auxquels nous pensons en premier lieu. Élargir votre analyse concurrentielle est donc primordial : vous devez également vous renseigner sur les entreprises que vous ne connaissez pas mais qui sont bien référencées sur les mots-clés qui vous intéressent car elles font également partie de celles que vous devrez battre.

Stratégie SEO : quels sont les mots-clés importants pour votre secteur d’activité ?

Une autre compétence importante pour la création de votre site web d’entreprise est le référencement naturel. Pour qu’il soit visible, en effet, il doit être bien positionné dans les résultats des moteurs de recherche comme Google ou Yahoo (aussi appelés les SERP). Et pour cela, deux solutions, généralement travaillées ensemble, s’offrent à vous : vous pouvez optimiser votre référencement naturel SEO et créer des campagnes de SEA (Google Ads).

Pour l’un comme pour l’autre, il faut déterminer des mots-clés pertinents pour votre secteur d’activité. De quoi s’agit-il ? Un mot-clé (ou une expression-clé) est un ensemble de mots tapé par un internaute dans la barre de recherche de Google, Yahoo, Bing
Il permet à l’internaute de s’y retrouver parmi les milliers et milliers de sites internet qui existent sur le Web et d’obtenir ainsi la réponse la plus pertinente pour sa requête. Il permet également aux moteurs de recherche de comprendre le contenu d’un site et, ainsi, de le référencer lorsqu’une personne effectue une recherche sur le sujet.

Mais comment déterminer les mots-clés utiles pour votre site internet ?

  • Il faut se mettre dans la peau de vos clients et déterminer ce qu’ils pourraient taper dans la barre de recherche Google pour trouver vos services ou produits.
  • Il existe des outils créés spécifiquement pour faire ce travail, certains d’entre eux sont gratuits, d’autres sont payants (exemples : Moz, Keyword, Answer The Public, Google Trends…).

Infos indispensables : quel budget et quels délais ?

En passant par une agence création de site internet, vous allez nécessairement devoir débourser un certain montant pour votre site web. L’une des questions que vous devez vous poser concerne donc le budget : combien êtes-vous prêt à mettre pour avoir un bon site internet ? Le prix d’un site internet dépend de nombreuses données différentes : le type de site web dont il s’agit (e-commerce, site vitrine…), le nombre de pages, l’écriture ou non des textes, l’hébergement ou non du site, les fonctionnalités choisies, etc.

Et qu’en est-il des différences de prix entre les agences ? Comment se fait-il que certaines agences web demandent un budget plus important que d’autres pour faire le même travail ? S’il arrive parfois que le prix soit effectivement excessif, il se peut également que ça soit une question de qualité. Il existe des agences qui bradent leur prix, mais qui sont également moins efficaces. Alors que d’autres sont plus chères mais obtiennent de meilleurs résultats, parfois tout simplement parce qu’elles consacrent plus de temps au projet que celles moins chères qui doivent malgré tout rester rentables.

Autre point important : votre date limite de sortie du site. Quand souhaitez-vous mettre en ligne votre site ? Est-ce qu’un événement précis dicte votre calendrier ? Et quelles sont les conséquences pour votre projet ? Chez Poush, un projet dure un moyenne 2-3 mois. Un laps de temps qui s’explique par la gestion de projet.

Des détails supplémentaires : que devez-vous ajouter comme informations ?

Quel nom de domaine ?

Votre nom de domaine doit être choisi intelligemment car vous ne pourrez plus le changer par la suite.

Votre nom de domaine doit être :

  • Simple à retenir pour les internautes
  • Facilement identifiable
  • Pas trop long
  • Facilement référençable
  • Disponible (que vos concurrents ne l’utilisent pas)
Quel mode d’hébergement choisir pour votre site internet

Pour pouvoir mettre en ligne votre le site web de votre PME, il faut trouver un hébergeur. Vous pouvez choisir d’internaliser ou d’externaliser votre hébergement.  L’une comme l’autre solution possède ses avantages et ses inconvénients. Le choix de l’hébergement dépend également du genre de votre site : une boutique en ligne n’a pas les mêmes besoins d’hébergement qu’un site vitrine par exemple. Il existe quatre hébergements possibles :

  • L’hébergement mutualisé : ce type d’hébergement est adapté pour 95% des sites. Il consiste à placer votre site sur un serveur qui héberge d’autres sites internet.
  • Le serveur dédié : cette offre d’hébergement vous donne accès à un serveur à part entière et complètement dédié à votre propre site. Il vous offre la possibilité de dimensionner votre serveur selon vos goûts et d’y placer votre site sans vous soucier des interférences des autres.
  • Le serveur virtuel privé : on peut comparer cette solution à un serveur dédié coupé en plusieurs parties. Contrairement à l’hébergement mutualisé, les différents serveurs virtuels sont totalement indépendants les uns des autres.
  • Le serveur cloud : ce type d’hébergement est parfaitement adapté aux clients qui souhaitent passer d’un hébergement mutualisé vers une solution d’hébergement plus puissante et personnalisable. Cette solution est entièrement modulable, il vous permet d’adapter les ressources dont vous avez besoin sans interrompre le service.

En travaillant avec une agence web, l’hébergement de votre site internet est souvent compris dans le prix final de votre devis. La plupart des agences possèdent en effet leur propre serveur et vous proposent donc d’héberger votre site dessus. C’est une sécurité pour vous (vous savez quels sont les autres sites présents sur le serveur) et c’est plus facile pour l’agence qui est en contact direct avec le support en cas de problème.

Quels outils de tracking ?

Vous souhaitez analyser et vérifier le succès de votre site web ? Alors vous devez suivre ses performances via différents outils de tracking. Ils vous permettront de quantifier le nombre de visiteurs et le temps qu’ils ont passé sur votre site, d’analyser leur comportement, de savoir d’où ils viennent (des réseaux sociaux, des moteurs de recherche, …) et de quantifier les actions réalisées (nombre d’achats effectués, d’inscriptions à une newsletter, etc.). Le plus connu de ces outils n’est autre que Google Analytics. Mais il en existe d’autre que vous pouvez vouloir intégrer à votre site (ex. le Pixel Facebook).

Êtes-vous prêt à vous impliquer dans le projet ?

Et la gestion de projet justement ? Créer un site internet, même en passant par une agence web, prend du temps et demande de l’implication de votre part et de celle de certains membres de votre personnel. Pourquoi ? Parce qu’il va y avoir des réunions et des échanges d’emails, que vous allez devoir consacrer du temps à écrire ou relire le contenu du site, à vérifier que le design vous plait… Et l’implication ne s’arrête pas seulement au projet. La transformation digitale entraîne forcément des changements au sein de votre entreprise. Même lorsque votre site internet est en ligne, il faut continuer à travailler dessus :

  • Il faut le mettre à jour, car un site internet avec des informations obsolètes n’inspire pas confiance et ne peut donc pas être efficace
  • Il faut répondre aux leads, aux commandes… que le site internet vous fournit

Pour que le SEO de votre site internet reste optimal, il faut le revoir continuellement : il faut que votre page d’accueil bouge régulièrement, d’où l’intérêt d’avoir un blog dont les dernières news se retrouvent sur la page d’accueil ; si vous avez un blog, il faut l’entretenir avec des articles courts et longs à un rythme régulier ; en fonction des concurrents, vous devez également changer un peu vos propres pages pour rester au top ; etc.

Tout cela demande la mise en place d’une stratégie interne, à laquelle vous devez impérativement vous tenir pour que votre site web remplisse bien les objectifs que vous aviez préalablement fixés.

| Retourner à la table des matières |

Comment votre site internet peut vous aider à optimiser votre présence digitale sans publicité ?

Sur le web, on constate l’utilisation de plus en plus conséquente de l’adblocking. De nombreux internautes utilisent quotidiennement des programmes destinés à bloquer les publicités sous toutes leurs formes (bannière, pop-up ou encore skyscraper). L’évolution est d’autant plus importante qu’il est désormais possible de bloquer des publicités sur les téléphones mobiles.

Il existe donc bien d’autres moyens que la publicité pour faire connaître votre site vitrine aux internautes. En l’optimisant pour les moteurs de recherche et la conversion, en effet, vous parviendrez à en faire un véritable outil de marketing.

Les moteurs de recherche

Google suggestion

Vous devez optimiser votre présence dans les moteurs de recherche, comme Google (référencement naturel ou SEO). Lorsqu’il cherche une information sur un sujet, un internaute tape un mot ou une expression dans un moteur de recherche. C’est ce qu’on appelle un mot-clé. Le moteur de recherche lui propose ensuite une page de résultats. Apparaître au sommet de cette page de résultats est un véritable challenge.

Pour y parvenir, l’une des solutions est de proposer du contenu de qualité sur votre site internet qui permettra d’améliorer votre référencement naturel. La personne chargée de cette tâche devra y passer de nombreuses heures. Son objectif ? Étudier les mots-clés pertinents pour votre référencement SEO qui se retrouveront ensuite dans le texte de votre site web. C’est un travail fastidieux. La concurrence sur les mots-clés génériques est rude. Mais un bon référencement est nécessaire pour atteindre vos différents objectifs.

Les agences web sont une aide précieuse pour récolter et analyser les nombreuses données digitales dont disposent les entreprises. Le Web analytics ou la Web analytique permet de mieux comprendre quel est votre client idéal.

Mieux vous décodez les différentes données recueillies sur Internet, mieux vous connaissez votre public cible, mieux vous choisirez les mots-clés utiles pour votre entreprise. C’est alors plus facile d’adapter votre stratégie digitale pour créer du contenu qui sera attractif et pertinent pour votre référencement naturel.

D’autres techniques pour optimiser votre présence sur Internet sont également mises à votre disposition, comme le marketing automation ou encore l’inbound marketing.

Un site internet vitrine pensé pour et selon le client

Créer arborescence site web

Véritable mine d’informations sur vous et votre activité, il doit être pensé pour correspondre à vos objectifs commerciaux mais également pour répondre aux besoins de vos clients. Son organisation doit être longuement réfléchie, afin de parvenir à trouver l’équilibre entre ce que vous souhaitez que le client fasse et ce qu’il cherche, lui, sur votre site.

L’internaute doit toujours être au centre de vos préoccupations : vous devez vous assurer qu’il trouve facilement les informations qu’il recherche. Il se demande comment se rendre à vos bureaux ? Indiquez un itinéraire pour vous trouver. Il désire connaître votre adresse email ? Créez une page « Contact ». Facilitez également sa navigation sur votre site Web en plaçant un champ de recherche ou en créant un lien sur votre logo pour revenir directement à votre page d’accueil lorsqu’il clique dessus.

Adoptez une approche responsive design pour que le contenu de votre site s’adapte au type d’écran sur lequel il est consulté. Les chiffres de l’étude du cabinet KPCB cités précédemment montrent bien à quel point il est important d’investir dans le digital mobile. Enfin, veillez à ne pas fatiguer votre client en utilisant une mise en page trop disparate. En quelques mots, assurez-vous que l’internaute se sente bien sur votre site internet pour qu’il reste dessus ou revienne régulièrement.

Une bonne stratégie de call-to-action pour convertir

Un autre moyen d’optimiser votre site internet ? Les boutons « call to action » (ou appels à l’action en français). Pour bien comprendre tout leur intérêt, il faut se placer dans la tête des internautes et analyser leurs comportements. Hors publicités ou autres actions de marketing, les étapes clés du parcours client de vos visiteurs sont généralement les suivantes :

Audit SEO
  • Ils effectuent une requête précise dans un moteur de recherche comme Google.
  • S’il est optimisé pour le référencement naturel (SEO) et se positionne sur les mots-clés recherchés, votre site apparait dans les premiers résultats, vous permettant ainsi d’attirer l’attention des internautes et de développer votre notoriété.
  • Une fois que vous êtes parvenu à attirer l’attention de potentiels clients, il vous faut ensuite la garder en leur proposant un contenu à forte valeur ajoutée, c’est-à-dire un contenu pertinent et qui répond à leurs questions.
  • Mais votre texte peut bien être le plus intéressant du monde, si vous n’incitez pas vos visiteurs à réaliser une action voulue (vous contacter, acheter ou autre), les chances qu’ils viennent d’eux-mêmes vous chercher et que vous les convertissiez en clients sont dès lors réduites. D’où l’intérêt de mettre au point une bonne stratégie de call-to-action sur votre site web et dans votre blog.

Les appels à l’action sont donc de véritables leviers de conversion. Ils participent à l’atteinte des objectifs web que vous vous êtes fixés. De plus, en intégrant les actions que vous aurez définies dans votre Google Analytics, vous pourrez facilement analyser les performances de votre site. C’est l’occasion d’améliorer constamment votre stratégie digitale, en vérifiant que votre prospection sur le Web est bel et bien efficace.

Différentes formes de call-to-action et différents objectifs

En webmarketing, les call-to-action peuvent prendre de nombreuses formes et suivre divers objectifs. Parmi les formes et objectifs les plus récurrents, en effet, se trouvent :

Les boutons d’action

Discrets tout en étant bien visibles, les boutons d’action présentent l’avantage d’être relativement faciles à mettre en place dans un site web. Ils s’intègrent à tous les design et peuvent remplir de très nombreux objectifs différents. Ils sont, par exemple, utiles pour :

  • Créer du maillage interne dans un site web, en permettant aux visiteurs de voyager de page en page. Ainsi, des boutons tels que « En savoir plus sur ce produit » ou « Découvrir nos services » permettent de faciliter la navigation sur votre site.
  • Inciter à l’achat via un bouton du type « Acheter ». Très couramment utilisés dans les sites e-commerce, ils se situent alors sur la fiche produit de l’élément vendu.

Engager le visiteur à prendre contact avec vous. Dans ce cas, le bouton renvoie généralement à une page avec un formulaire de contact, telle que la page contact ou encore une landing page (page d’atterrissage dont le rôle explicite est d’inciter à une action voulue).

Bouton d'action
Exemple de bouton d’action
Les formulaires de contact

Particulièrement efficaces pour récolter les données personnelles de vos prospects (nom, prénom, adresse email, voire même téléphone), les formulaires de contact portent bien leur nom. Tout l’enjeu, en effet, est d’inciter une prise de contact, ce qui signifie que les objectifs sont généralement : parler d’un projet, se faire rappeler, télécharger un livre blanc, s’inscrire à la newsletter, demander un devis gratuit… Bref des actions à forte valeur ajoutée, qui pourraient justifier que l’on demande au visiteur ses données personnelles. Les internautes, en effet, sont généralement peu friands de divulguer leurs informations. S’ils le font, ils doivent donc recevoir quelque chose en retour qui soit qualitatif.

Ce type de call-to-action se situe très souvent sur la page contact, dans une landing page ou une side bar. Sur les sites vitrines, qui ne permettent pas d’acheter leurs solutions en ligne, il peut également être intégré à la fin des pages services ou produits.

Exemple de formulaire de contact
Les images et bannières intégrant un bouton d’action

Les images et bannières cliquables sont une alternative beaucoup plus visuelle des boutons d’action traditionnels. Plus imposantes que ces derniers, elles se composent généralement d’une illustration, d’un petit texte incitatif et d’un bouton d’action. À la fin d’une page web, par exemple d’un article de blog, elles sont généralement plus visibles que les simples call-to-action et obtiennent ainsi un taux de conversion plus élevé.

Image et bannière d'action
Exemple d’image et de bannière d’action

Mettre en place une stratégie de call-to-action : quelques conseils

Maintenant que vous comprenez toute l’importance des call-to-action dans votre stratégie de conversion et que vous savez qu’il en existe de toute sorte, comment parvenir à créer une stratégie qui vous permettra d’augmenter le taux de conversion de votre site web ? Voici 3 petites astuces pour des appels à l’action efficaces.

1. Le design, un point crucial !

L’objectif d’un call-to-action est bien de convertir les internautes, ce qui signifie que leur rôle au sein de votre stratégie marketing est primordial. Évitez dès lors de créer de petits appels à l’action, visibles uniquement à la loupe. Toute proportion gardée, il faut qu’ils soient suffisamment gros et suffisamment coloré pour attirer le regard. En veillant à respecter votre charte graphique, choisissez des couleurs qui ont du peps et qui ressortent par rapport au design général du site. Des couleurs comme le rouge, l’orange et le vert fonctionnent bien pour différencier vos call-to-action. Si votre incitation s’y prête, n’oubliez pas qu’une bannière avec une photo obtient généralement un taux de conversion plus élevé.

2. L’emplacement de votre call-to-action 

Il existe un certain nombre de zones stratégiques qui peuvent accueillir vos call-to-action. Il est intéressant de signaler que nous ne lisons pas une page web de la même manière que nous lirions la page d’un livre. Sur Internet, en effet, l’œil est principalement attiré par des éléments visuels forts (une image, un titre, le premier paragraphe…). Pour ce qui est du texte, nous avons tendance à le survoler pour en comprendre les grandes lignes sans pour autant le lire de manière attentive. Il est donc important de bien réfléchir à l’emplacement de vos call-to-action.

Stratégie de call-to-action
  • Une bonne pratique, par exemple, est de commencer directement votre page par une proposition de valeur suivie d’un call-to-action. Les internautes étant volages, il est préférable de ne pas trop traîner à leur proposer une action bien précise. Si vos boutons se trouvent trop bas sur votre page, ils ne les verront peut-être même pas.
  • Ne terminez jamais une page web sans un appel à l’action. Vous risquez de donner l’impression aux internautes que leur visite sur votre site est terminée. Même si vous avez encore plein de contenus à leur proposer, ils quitteront alors votre site.
  • La zone à droite de votre page est également une zone stratégique. Les langues issues du latin lisent traditionnellement de gauche à droite. Même si notre manière de lire est différente sur le Web, ce mouvement reste naturel pour nous, ce qui explique qu’un appel à l’action situé à droite, par exemple dans une side bar ou dans le coin supérieur droit de votre page, aura tendance à attirer l’œil et sera ainsi plus performant.
3. Du contenu attractif

Un call-to-action, quelle que soit sa forme, est toujours accompagné de quelques mots. Pour optimiser ce texte, il est conseillé d’utiliser des verbes d’action, qui vont permettre de convaincre plus facilement les internautes de cliquer dessus : « ajouter au panier », « contactez-nous » ou « demandez votre devis ». Dans certains cas, le fait de parler en « je » permet d’augmenter le taux de conversion. L’internaute se sent concerné et s’identifie plus facilement, ce qui l’incite à réaliser l’action attendue.

Pour un formulaire ou une bannière, le bouton est souvent associé à un petit texte destiné à inciter encore davantage le visiteur. Ce contenu, qui reprend les bonnes pratiques expliquées précédemment, se compose généralement d’un titre et de quelques arguments forts.

Bannière d'action
Exemple de contenu de bannière d’action
  • Le titre permet d’exprimer clairement votre offre (promotionnelle ou non) : inscrivez-vous à notre newsletter, parlons de votre projet… Pour être encore plus efficace, vous pouvez intégrer dans votre titre un sentiment d’urgence du type inscrivez-vous vite à notre newsletter ou parlez-nous maintenant de votre projet.
  • Les arguments, quant à eux, sont souvent présentés sous forme de liste à puces. Ils permettent d’expliquer brièvement pourquoi l’internaute devrait faire l’action qu’on attend de lui. Par exemple, pourquoi est-ce qu’il devrait télécharger votre livre blanc ou recevoir vos emails.

| Retourner à la table des matières |

Site web et publicité digitale : comment créer une landing page performante ?

Qu’est-ce qu’une landing page ?

Et si nous prenions d’emblée un exemple pour expliquer clairement en quoi consiste une landing page ? Admettons que vous veniez d’écrire un super e-book, dans lequel vous donnez plein de bons conseils. Il est temps maintenant de le promouvoir sur le Web pour que les internautes sachent qu’il existe et qu’ils peuvent le télécharger. Vous allez donc créer ce que l’on appelle une campagne marketing et partager votre livre blanc via différents canaux, notamment payants (publicité Facebook, Google Ads…).

Et la landing page dans tout ça ? Eh bien, son nom français dit bien tout ce qu’il y a à dire : il s’agit d’une page d’atterrissage. Elle est donc la page web sur laquelle les internautes tombent lorsqu’ils cliquent sur l’une de vos publications promotionnelles. Son rôle est simple : inciter à produire une action voulue. Son objectif est différent de celui d’un site internet (vitrine ou e-commerce) car elle tend à promouvoir une action précise et unique. Dans notre cas, l’objectif est d’encourager le visiteur à remplir un formulaire pour télécharger l’e-book. Lorsqu’il clique sur le lien de la publication, il ouvre une fenêtre menant à votre landing page, sur laquelle est directement mis en avant l’action qu’on attend de lui (fournir son nom, prénom, adresse email).

Quels sont les buts d’une landing page ?

Il existe deux grandes raisons de créer une landing page : générer des clients ou bien générer des prospects. Dans le premier cas, l’objectif est d’inciter l’internaute à réaliser un achat. Dans le second, c’est de le convaincre de remplir un formulaire de contact pour ensuite pouvoir le convertir en client.

Générer des ventes

Vous lancez un tout nouveau produit ou liquidez votre stock pour une nouvelle collection ? Bref vous souhaitez créer une offre promotionnelle pour inciter les gens à acheter votre produit ? Créez une landing page spécifique à votre offre (pourcentage, réduction, cadeau à l’achat…), pour accroître vos ventes.

Générer des leads

Mais la landing page ne sert pas uniquement à inciter à l’achat. Elle permet également de générer des prospects. C’est le cas de l’exemple de l’e-book cité précédemment. La landing page prend alors la forme d’un échange de bons procédés : l’internaute reçoit une information de valeur et donne, en échange, certaines données le concernant (nom, prénom, email, etc.) qui vous permettront de le recontacter. L’objectif est de le transformer ensuite en client.

5 conseils pour créer une landing page qui convertit

Maintenant que vous avez compris le quoi et le pour quoi, vous vous demandez certainement comment ? Comment créer une landing page performante, qui vous permettra de générer bon nombre de clients et de prospects ? Nous vous donnons 5 conseils.

Créer une landing page

1.     Une vraie proposition de valeur

Pour être efficace, vous devez offrir de la valeur. Si nous reprenons l’exemple de l’e-book, il faut que ce dernier fournisse une vraie réponse à une ou des question(s) que se pose votre public cible. Votre objectif, in fine, est bel et bien de transformer votre prospect en client. Si, après avoir lu votre livre blanc il a l’impression de n’avoir rien appris d’intéressant, vous perdez vos chances de l’inciter ensuite à l’achat. Pareil pour les landing pages qui poursuivent un objectif de génération de ventes : si votre offre promotionnelle n’en vaut pas la peine (pourcentage ou réduction trop peu généreux, par exemple), les internautes ne réaliseront pas l’action voulue.

2.     Les bons éléments au bon endroit : l’agencement de votre landing page

Comment construire votre landing page ? Quel élément devez-vous placer à quel endroit ? Une bonne page d’atterrissage ne laisse rien au hasard. S’il n’existe pas de règle absolue sur la manière de l’agencer, il n’empêche que certaines pratiques sont plus performantes que d’autres :

  • Commencez par un titre : ni trop long, ni trop court, veillez à ce qu’il dise bien tout ce qu’il y a à dire.
  • Directement après, en divisant votre écran en deux colonnes, ajoutez une petite description de votre produit et de ses atouts. À côté d’elle, intégrez le formulaire de contact ou le call-to-action « acheter ».
  • Idéalement, essayez d’intégrer un visuel, par exemple en arrière-fond, pour le côté esthétique et incitateur.

Si votre landing page contient tout cela, le principal y est. D’autres éléments peuvent cependant être ajoutés pour asseoir votre crédibilité et inciter les internautes à vous faire confiance. C’est le cas, par exemple, de davantage de texte ou encore des témoignages.

3.     Éviter les distractions

Un autre point important concerne le menu : contrairement aux pages web traditionnelles, il vaut mieux le retirer sur une landing page. Pourquoi ? Tout simplement parce votre page d’atterrissage poursuit un but bien précis et qu’il faut donc éviter de laisser la possibilité aux internautes de réaliser toute autre action que celle attendue. C’est pareil pour les liens externes au sein du texte.

4.     Une page responsive design

N’oubliez pas : les mobinautes sont de plus en plus nombreux. Il est donc primordial que tous les éléments de votre landing page soient responsive design, c’est-à-dire qu’ils s’adaptent à l’écran sur lequel ils sont visionnés. Si votre texte revient sur votre formulaire de contact ou call-to-action, par exemple, il est fort probable que la personne qui était au départ intéressée par votre offre fasse marche arrière.

5.     Ne pas oublier la page de remerciement

Votre visiteur a bien réalisé l’action que vous attendiez de lui ? N’oubliez pas de le remercier pour son achat ou son téléchargement ! C’est important non seulement pour l’image que vous véhiculez, mais aussi pour rassurer vos clients et prospects quant au fait que leur action a bien été prise en compte.

Conclusion

Si une entreprise veut être la plus performante possible, négliger le Web est une grave erreur : Internet est désormais une grande source de prospection et ne pas avoir de site internet c’est prendre le risque de ne pas toucher une grande partie de votre public cible. Un site internet, qu’il s’agisse d’un site vitrine ou d’un site e-commerce, vous permet d’exister en ligne et de renforcer votre crédibilité.

Non seulement vous devez posséder un site web mais en plus vous devez faire en sorte qu’il soit efficace. Il doit donc remplir des objectifs bien précis et suivre une stratégie longuement réfléchie pour parvenir à les atteindre. Une bonne stratégie vous offrira de très nombreuses opportunités pour faire connaître votre entreprise.

Un site internet reste cependant un investissement en temps et en argent. Avant de le créer, vous devez donc vous poser les bonnes questions. Celles-ci vous permettront d’y voir plus clair dans votre projet.

Site web de Dodo Coaching

Vous souhaitez plus de nouveaux clients ?

Nous vous aidons à réaliser un site internet efficace avec :

  • Une analyse pointue de votre projet
  • Un référencement naturel optimal
  • Un accompagnement continu
  • Une stratégie marketing digital