Une bonne stratégie de call-to-action pour convertir vos visiteurs

Stratégie de call-to-action

Quand on parle de stratégie digitale et de content marketing, on a tendance à se focaliser sur la création de textes destinés à attirer du trafic qualifié sur son site web et augmenter ainsi sa notoriété. Bien sûr, produire du contenu de qualité est primordial pour réussir sa stratégie de marketing digital. Mais cela ne suffit pas pour augmenter les performances de votre entreprise. Une fois que vous êtes parvenu à atteindre votre cible, en effet, encore faut-il la convertir pour qu’elle devienne prospect et ensuite client. C’est là qu’intervient votre stratégie de call-to-action.

Call-to-action ou boutons d’action, des leviers de conversion

Pour bien comprendre tout l’intérêt des call-to-action (ou appels à l’action en français), il faut se placer dans la tête des internautes et analyser leurs comportements. Hors publicités ou autres actions de marketing, les étapes clés du parcours client de vos visiteurs sont généralement les suivantes :

  • Ils effectuent une requête précise dans un moteur de recherche comme Google.
  • S’il est optimisé pour le référencement naturel (SEO) et se positionne sur les mots-clés recherchés, votre site apparait dans les premiers résultats, vous permettant ainsi d’attirer l’attention des internautes et de développer votre notoriété.
  • Une fois que vous êtes parvenu à attirer l’attention de potentiels clients, il vous faut ensuite la garder en leur proposant un contenu à forte valeur ajoutée, c’est-à-dire un contenu pertinent et qui répond à leurs questions.
  • Mais votre texte peut bien être le plus intéressant du monde, si vous n’incitez pas vos visiteurs à réaliser une action voulue (vous contacter, acheter ou autre), les chances qu’ils viennent d’eux-mêmes vous chercher et que vous les convertissiez en clients sont dès lors réduites. D’où l’intérêt de mettre au point une bonne stratégie de call-to-action sur votre site web et dans votre blog.

Les appels à l’action sont donc de véritables leviers de conversion. Ils participent à l’atteinte des objectifs web que vous vous êtes fixés. De plus, en intégrant les actions que vous aurez définies dans votre Google Analytics, vous pourrez facilement analyser les performances de votre site. C’est l’occasion d’améliorer constamment votre stratégie digitale, en vérifiant que votre prospection sur le Web est bel et bien efficace.

Site web de Dodo Coaching

Vous souhaitez plus de nouveaux clients ?

Nous vous aidons à réaliser un site internet efficace avec :

  • Une analyse pointue de votre projet
  • Un référencement naturel optimal
  • Un accompagnement continu
  • Une stratégie marketing digital

Différentes formes de call-to-action et différents objectifs

En webmarketing, les call-to-action peuvent prendre de nombreuses formes et suivre divers objectifs. Parmi les formes et objectifs les plus récurrents, en effet, se trouvent :

Les boutons d’action

Discrets tout en étant bien visibles, les boutons d’action présentent l’avantage d’être relativement faciles à mettre en place dans un site web. Ils s’intègrent à tous les design et peuvent remplir de très nombreux objectifs différents. Ils sont, par exemple, utiles pour :

  • Créer du maillage interne dans un site web, en permettant aux visiteurs de voyager de page en page. Ainsi, des boutons tels que « En savoir plus sur ce produit » ou « Découvrir nos services » permettent de faciliter la navigation sur votre site.
  • Inciter à l’achat via un bouton du type « Acheter ». Très couramment utilisés dans les sites e-commerce, ils se situent alors sur la fiche produit de l’élément vendu.
  • Engager le visiteur à prendre contact avec vous. Dans ce cas, le bouton renvoie généralement à une page avec un formulaire de contact, telle que la page contact ou encore une landing page (page d’atterrissage dont le rôle explicite est d’inciter à une action voulue).
Exemple de bouton d’action

Les formulaires de contact

Particulièrement efficaces pour récolter les données personnelles de vos prospects (nom, prénom, adresse email, voire même téléphone), les formulaires de contact portent bien leur nom. Tout l’enjeu, en effet, est d’inciter une prise de contact, ce qui signifie que les objectifs sont généralement : parler d’un projet, se faire rappeler, télécharger un livre blanc, s’inscrire à la newsletter, demander un devis gratuit… Bref des actions à forte valeur ajoutée, qui pourraient justifier que l’on demande au visiteur ses données personnelles. Les internautes, en effet, sont généralement peu friands de divulguer leurs informations. S’ils le font, ils doivent donc recevoir quelque chose en retour qui soit qualitatif.

Ce type de call-to-action se situe très souvent sur la page contact, dans une landing page ou une side bar. Sur les sites vitrines, qui ne permettent pas d’acheter leurs solutions en ligne, il peut également être intégré à la fin des pages services ou produits.

Exemple de formulaire de contact

Les images et bannières intégrant un bouton d’action

Les images et bannières cliquables sont une alternative beaucoup plus visuelle des boutons d’action traditionnels. Plus imposantes que ces derniers, elles se composent généralement d’une illustration, d’un petit texte incitatif et d’un bouton d’action. À la fin d’une page web, par exemple d’un article de blog, elles sont généralement plus visibles que les simples call-to-action et obtiennent ainsi un taux de conversion plus élevé.

Exemple de bouton d’action & bannière d’action

Mettre en place une stratégie de call-to-action : quelques conseils

Maintenant que vous comprenez toute l’importance des call-to-action dans votre stratégie de conversion et que vous savez qu’il en existe de toute sorte, comment parvenir à créer une stratégie qui vous permettra d’augmenter le taux de conversion de votre site web ? Voici 3 petites astuces pour des appels à l’action efficaces.

1. Le design, un point crucial !

L’objectif d’un call-to-action est bien de convertir les internautes, ce qui signifie que leur rôle au sein de votre stratégie marketing est primordial. Évitez dès lors de créer de petits appels à l’action, visibles uniquement à la loupe. Toute proportion gardée, il faut qu’ils soient suffisamment gros et suffisamment coloré pour attirer le regard. En veillant à respecter votre charte graphique, choisissez des couleurs qui ont du peps et qui ressortent par rapport au design général du site. Des couleurs comme le rouge, l’orange et le vert fonctionnent bien pour différencier vos call-to-action. Si votre incitation s’y prête, n’oubliez pas qu’une bannière avec une photo obtient généralement un taux de conversion plus élevé.

2. L’emplacement de votre call-to-action 

Il existe un certain nombre de zones stratégiques qui peuvent accueillir vos call-to-action. Il est intéressant de signaler que nous ne lisons pas une page web de la même manière que nous lirions la page d’un livre. Sur Internet, en effet, l’œil est principalement attiré par des éléments visuels forts (une image, un titre, le premier paragraphe…). Pour ce qui est du texte, nous avons tendance à le survoler pour en comprendre les grandes lignes sans pour autant le lire de manière attentive. Il est donc important de bien réfléchir à l’emplacement de vos call-to-action.

  • Une bonne pratique, par exemple, est de commencer directement votre page par une proposition de valeur suivie d’un call-to-action. Les internautes étant volages, il est préférable de ne pas trop traîner à leur proposer une action bien précise. Si vos boutons se trouvent trop bas sur votre page, ils ne les verront peut-être même pas.
  • Ne terminez jamais une page web sans un appel à l’action. Vous risquez de donner l’impression aux internautes que leur visite sur votre site est terminée. Même si vous avez encore plein de contenus à leur proposer, ils quitteront alors votre site.
  • La zone à droite de votre page est également une zone stratégique. Les langues issues du latin lisent traditionnellement de gauche à droite. Même si notre manière de lire est différente sur le Web, ce mouvement reste naturel pour nous, ce qui explique qu’un appel à l’action situé à droite, par exemple dans une side bar ou dans le coin supérieur droit de votre page, aura tendance à attirer l’œil et sera ainsi plus performant.

3. Du contenu attractif

Un call-to-action, quelle que soit sa forme, est toujours accompagné de quelques mots. Pour optimiser ce texte, il est conseillé d’utiliser des verbes d’action, qui vont permettre de convaincre plus facilement les internautes de cliquer dessus : « ajouter au panier », « contactez-nous » ou « demandez votre devis ». Dans certains cas, le fait de parler en « je » permet d’augmenter le taux de conversion. L’internaute se sent concerné et s’identifie plus facilement, ce qui l’incite à réaliser l’action attendue.

Pour un formulaire ou une bannière, le bouton est souvent associé à un petit texte destiné à inciter encore davantage le visiteur. Ce contenu, qui reprend les bonnes pratiques expliquées précédemment, se compose généralement d’un titre et de quelques arguments forts.

Exemple de contenu pour bannière d’action
  • Le titre permet d’exprimer clairement votre offre (promotionnelle ou non) : inscrivez-vous à notre newsletter, parlons de votre projet… Pour être encore plus efficace, vous pouvez intégrer dans votre titre un sentiment d’urgence du type inscrivez-vous vite à notre newsletter ou parlez-nous maintenant de votre projet.
  • Les arguments, quant à eux, sont souvent présentés sous forme de liste à puces. Ils permettent d’expliquer brièvement pourquoi l’internaute devrait faire l’action qu’on attend de lui. Par exemple, pourquoi est-ce qu’il devrait télécharger votre livre blanc ou recevoir vos emails.

Le mot de la fin

Lorsque vous créez le site web de votre entreprise, votre objectif est bien sûr d’être visible dans Google. Mais pas seulement. Vous souhaitez soit vendre vos produits directement en ligne, soit inciter vos visiteurs à prendre contact avec vous (pour un devis, une demande de renseignement…). D’où l’importance de construire une stratégie de call-to-action efficace.

Site web de Dodo Coaching

Vous souhaitez plus de nouveaux clients ?

Nous vous aidons à réaliser un site internet efficace avec :

  • Une analyse pointue de votre projet
  • Un référencement naturel optimal
  • Un accompagnement continu
  • Une stratégie marketing digital